En 2022, anything is possible (côté musical) désormais.

Libérés des livrets médicaux de la pandémie de pain (prononcer payyn à l’anglaise façon douleur), les artistes se lâchent, nous envoient tout ce qu’ils ont mijoté pendant 2 ans de frustration ; ça tombe, ça tombe, ça pleut ;

J’ai choisi ce jour trois excellentes aiguilles de productions sonores parmi une botte de foin de sollicitations que récolte ma messagerie en surpoids.

Happy ?

Mellano Soyoc : revivre

Kas Product avait perdu son Spatz et notre cœur assombri avait marqué le coup. Culte, mythique référence incontournable.

Une Mona Soyoc résiliente s’est alliée avec Mister Mellano et voici un album complet intitulé à juste titre Alive.

Ne pas attendre du « à la Kas Product » justement !

On savoure les deux premiers titres sortis en « single » que sont Hearts et Avatar ;

Comme l’indique Mick Mercer (plume du Melody Maker, expert ès punk et gothique), on penche plus vers Garbage et Portishead maintenant.

Mona est plus ensorceleuse que jamais, les atmosphères sont riches, romantiques, sulfureuses et les ambiances très travaillées.

Un disque que l’on écoute pas à pas, en ne sachant pas quel chemin va s’ouvrir devant vous dans le labyrinthe que le duo a bâti.

 Alive and kicking.

L’album sort le 20 mai !

Slomosa : du désert sans desserte

Pour l’anecdote, Slomosa est un groupe de désert rock qui vient de Bergen, Danemark. « the least desert country in the world » disent-ils eux-mêmes. C’est malgré tout juste et fort, QTSA serait 100% d’accord. Marrant, non ?

C’est du « tundra rock ».

Ils « repressent » en vinyle leur premier LP éponyme et ça réchauffe le cœur et les oreilles ! A écouter ici.

Dominique Soundsystem

L’on me présente le groupe FOSSE comme : « le mélange de la voix de Dominique A avec les sons de LCD Soundsystem ».

Bon j’écoute alors leur EP 4 titres « De Vous Un Rêve » qui s’avère très élégant et bien tourné.

Hum, pas forcément trop Dominique A, et moyen côté LCD Soundsystem mais plutôt original (ce qui est un compliment) un peu Bertrand Belin, voire un poil de Bashung (paroles pince-sans-rire) et peut-être quelques synthés en commun avec Rone ? Mais tout ceci est relatif, subjectif, positif !

NB : C’est une vieielle ruse d’attaché.e de presse de vous lister X influences qui seraient celles d’un groupe pour vous attirer dans leurs rêts !

Exemple reçu récemment pour un tout autre groupe (je cite) : « Leur œuvre est comparée à Frank Ocean, Daft Punk, Phoenix, Kraftwerk, Jim Morrison, Kanye West ou encore Stephan Eicher ». Punaise, quel râteau !

Revenons à FOSSE, ils ont leur style FOSSE et c’est plaisant, je dis bravo pour un groupe qui chante en français avec des sons rock-électro soignés.

A suivre !

Jérôme « too many mails, still 24 hours a day » V.