Printemps de Bourges 2018 - La Prairie de nuit © Marylène Eytier
Cet article est le numéro 10 sur 12 du dossier Bourges 2018

Voilàààààà, c’est finiiiiiiiii ! C’est triiiiiste ! C’était un super Printemps de Bouuuuuuurges ! Désolée, je crie encore, je suis toujours sourde de tous les concerts vus en cinq jours. J’ai encore les mains endolories d’applaudissements, le cou et les mollets tendus à force d’essayer de voir au-dessus de la foule et les yeux trop plissés de lumières et autres projecteurs.

Mais j’ai toujours en moi le boum boum du son qui résonne jusque dans mon coeur et l’excitation d’avoir découvert des centaines d’artistes et rencontré tout autant de professionnels de la musique.

Printemps de Bourges 2018 - Remise des Prix Inouïs © Marylène Eytier

Printemps de Bourges 2018 – Remise des Prix Inouïs © Marylène Eytier

 

C’était encore une belle édition ! Avec ses 150 artistes dans 12 salles, ses 140 concerts sur 5 scènes extérieures et ses 250 concerts dans les bars (soit à peu près 500 concerts sur tout le festival), la fréquentation a été record : 80 000 entrées et une fréquentation globale de 250 000 spectateurs dans toute la ville ! Du coté des pros, il y a eu plus de 3000 accréditation pro et partenaires (230 journalistes presse nationale et internationale et 180 journalistes presse Région Centre), ça en fait des mains à serrer !

Il faut dire que les efforts avaient doublé sur Le Printemps dans la ville et sur les nouveaux formats de rencontres professionnelles et débats avec les Rendez-Vous Demain ! et Les Exclamations ! Cette année, le thème était FEMMES. Pari réussi avec une parité exemplaire chez les artistes présent(e)s. On annonce déjà une édition 2019 avec le thème EUROPEENS pour mobiliser et sensibiliser le monde de la culture.

Pendant cinq jours, Bourges est devenue capitale de la musique. Et comme tous les ans, le Printemps était pluvieux, mais c’était un Printemps heureux !

Anne-Laure, bourgisée de musique

PS de remerciement à toute l’équipe du Printemps de Bourges, les pros et les bénévoles, aux artistes qui se déplacent pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Et spécial big up aux chroniqueurs de Songazine : Violette, Matthieu « le petit stagiaire » (et moi-même) et à Marylou pour les superbes photos !

Dans le dossier :<< Et les lauréats des Inouïs 2018 sont…PDB 18 JOUR 5 : Curry, Minuit, Luciani … >>
Share