mouse-dtc-2016
Cet article est le numéro 12 sur 13 du dossier Bilan 2016

Songazine BEST OF sous toutes ses coutures.

Edito du Rédac Chef.

En 2016, j’ai perdu mon père et mon boulot, démarré une nouvelle carrière, organisé un crowdfunding et des concerts, interviewé le chanteur de Madness et celui de Marilion (et une vingtaine d’autres !), écrit 148 chroniques, recruté 10 rédacteurs, en ai vu 5 se barrer plus ou moins correctement, composé 3 chansons pas trop mal, escaladé la dune du Pilat et revisité la grotte du Pech Merle, découvert Limoges et le siège de Gibson France, escaladé l’Etna, admiré l’expo sur les Stones à London, suis retourné au Bataclan et dit ou écrit un énorme paquet de bêtises plus ou moins drôles.

Rolling Stones Exhibitionism in London

Rolling Stones Exhibitionism in London

Côté musique, j’ai surnagé dans le tsunami que je reçois quotidiennement. Mais j’adore ça. Avoir du pif, de l’instinct, un peu de chance et une once de bon goût, voilà qui a donné une sacrée gueule à Songazine. Merci à l’équipe.

Merci donc à tous ceux qui ont participé, vous verrez dans ce dossier que leurs goûts sont larges et bons, merci à tous ceux qui y figurent, merci à la flamme de la résistance au mainstream décérébré et à la soupe sans âme.

Ce qui est certain, c’est que la vie est belle et que chaque jour est le premier du reste de notre vie.

Big hug et bizzz à tous ceux qui liront ceci, la bienveillance ne rapporte rien sous les bombes mais comme disaient les Clash : « What have we got ? Magnificence. »

Et 2017 sera chouette, c’est moi qui vous le dis, ce n’est pas un souhait, c’est une déclaration de guerre aux cons.

L’équipe Songazine a signé et c’est pour en baver. 😉

Jérôme « never surrender» V.

*****

Mon top 5 musical + 2 (chui  rédac chef, je peux faire 7 !)

  1. Mouse DTC
  2. Sidilarsen
  3. Abaji
  4. Paprika Kinski
  5. Murcof x Wagner
  6. Zanov
  7. Royal Republic 

 

Top 5 concerts adorés

  1. Le show sans micro de Sugaray Rayford au Cahors Blues Festival
  2. Quasiment tout Rock en Seine encore et encore
  3. La sœur de Jerry Lee Lewis à l’Hôtel Méridien, 70 ans et la pêche !
  4. Collectif 13 à la CLEF Saint-Germain en Laye : chaud et vivant
  5. The Cure 4ever à Bercy avec mes fils

Coup de cœur pour l’électro futée et belle de labels comme Infiné ou Eskimo Recordings (je reste quand même un peu punk, attention !)

Coup de gueule inutile, ô mortels !, sniff et RIP parmi beaucoup : Prince, Bowie et Alan Vega, Gene Wilder, Pierre Tchernia, Robert Vaughn, Etienne Vaillant… mais seront-ils oubliés pour autant ?

Nope !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le dossier :<< Le 2016 d’Anne-LaureBest of Songazine 2016 >>
Share