unluckid-2
Cet article est le numéro 9 sur 13 du dossier Bilan 2016

Albums 2016 :

The Company of Men – « I Prefer » : le grand retour de la vengeance de Chris Wicky, chanteur de Favez, de The Sad Riders et donc également de The Company of Men. Ballades folk à la sauce helvète. Le bonheur inespéré de cette année 2016.

– Unluckid –« Cute songs for kind people » : projet solo et indie-folk de Mika, un Toulousain qu’on avait remarqué dans un bon groupe de hardcore. Dans la droite ligne de Joey Cape, Tony Sly ou Tim Barry, ces punks qui ont un jour compris que la mélodie, c’était le Bien.

No Fx – « I’m sorry Tony » : un seul morceau pour mettre en avant le dernier album des NoFx. Nous ignorions jusque-là que Fat Mike pouvait arrêter de péter et de roter en ricanant pour écrire un morceau triste et sincère. 2016 est une grande année.

– Instinto – « Dimonis » : Groupe de crust barcelonais incroyablement bon sur scène. L’album vinyle est vendu à 12 euros et le fabuleux morceau « Prision des asfalto » justifie à lui seul l’achat. À voir et écouter avant la fin du monde (ou l’interdiction du crust).

Ecoute ici

– Stillborn slave – « 7 ways to die » : la release party de l’album s’est associée à celle de Songazine « rock’n’roll animals » en province. Groupe corrézien de metalcore efficace, carré, indispensable.

 

Coup de gueule : Cherchant à définir La Femme à quelqu’un qui ne connaissait pas je lui ai dit : « Fauve en plus prétentieux et encore moins bon ». En ces temps de régression des droits du deuxième sexe, était-il bien nécessaire d’associer tout un genre au nom de ce combo arty-pénible ?

Coup de cœur : Le festival Les Cheminées du rock, modeste et opiniâtre, propose dans un site pas spécialement facile ni tendance (au pied d’une usine de cellulose) une programmation de grande qualité. Organisation irréprochable, affiche renversante, ambiance bon enfant, vivement la dixième édition en 2017

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le dossier :<< Le 2016 de ClaudeLe 2016 de Matthieu >>
Share