jaune gilet
Cet article est le numéro 8 sur 10 du dossier BEST OF 2018

Pour lancer le « Best of », le rédac chef ouvre la voie, et le premier qui prononce « premier de cordée » reçoit un coup de piolet.

Cette année, en mode tintamarre c’est Gilles et John dont on a le plus entendu parler, sans oublier qu’il y a eu Dédé Rappaj (qui c’est ?) tous les samedis de la fin de l’année. Ça flambe, ça crame, on se croirait dans des paroles de Rage Against The Machine.

Moi je vote blanc ou je vais à la pêche au sirop aux prochaines élections. Mais, promis : je consommerai citoyen et je ferai, tel le colibri, des efforts au quotidien avec mes petits doigts.

Côté musique, Songazine est over-hyper-un max sollicités. Cela va du harcèlement (tout le monde pense aux mêmes, une agence qui commence par un « H… ») aux gentils messages personnalisés des gens sympas comme Roger ou Marion. Bilan : il y a des colonnes de CD’s qui s’empilent sur mon bureau et des trucs à télécharger qu’on télécharge et qu’on oublie. LOL.

Mais toujours, toujours, on trouve du nouveau, du beau, du frais, du chouette. Alors, on écrit, on publie, on partage… on n’arrête pas : avec environ 350 articles publiés en un an, ça fait Noël presque au quotidien : Songazine c’est hotte !

En 2018, Songazine a fêté ses 5 ans, on a imprimé un MOOK superbe, fait une release party au top. A ce jour une quinzaine de chroniqueurs plus ou moins actifs, dont une majorité de femmes éclectiques (bisous) et quelques garçons rock and roll.

Dans l’équipe, des défections, des trahisons, des départs et des arrivées, de belles surprises, ceux qui publient… un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout.

Show must go on.

2019 sera-t-elle évolution, révolution ou dissolution ?

Sur les pavés, dans les tranchées, avec ou sans gilet, ONLR * !

Cinq albums qui m’ont touché

Calexico : The Thread That Keeps Us (on en a besoin, de lien)

Glass Museum : C’est un EP ( « Deux ») mais c’est trop beau pour être oublié

Kristin Hersch : Possible Dust Clouds (écouté au moins 15 fois)

La Fraîcheur : Self Fulfilling Prophecy (électro sensible)

Elysian Fields : Pink Air (de l’or en barres)

Cinq coups de cœur / découvertes !

The Regrettes, Blaubird, Korin F., Bâton Bleu et, et, et … King Gizzard and the Lizard Wizard !

Des interviews mémorables

Midge Ure : héros, légende et marrant gentleman

Brisa Roché : touchante et atypique

Judith Owen : solaire, presque une amie maintenant !

Bombino : fidèle et sincère, un homme bien (je vote pour lui)

Elysian Fields : duo cultivé et artistes résilients

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Deux disparitions amères

Higelin (remonté au ciel), Rachid Taha (rock the paradis pour nous, mate)

 

Du live à s’en faire péter les tympans

Le Hellfest 4ever dans mon cœur, Rock en Seine un peu décevant mais qui annonce The Cure en 2019 ( hiiiiiiiiiiiiiii !), Trust sans faillir, le Metallica Show symphonique et Zeal and Ardor comme coup de poing dans le diaphragme ;

Hellfest 2018

Jérôme « blasé, jamais, partant toujours » V.

(* ONLR = on ne lâche rien)

PS : J’allais oublier !!!

LA CLAQUE SHAME   🙂

Dans le dossier :<< Podium et coups de latteLet’s play ! >>
Share