9289175
Cet article est le numéro 5 sur 10 du dossier BEST OF 2018

Et oui, comme on n’arrête pas le progrès, 2018 est encore beaucoup plus mieux que 2017. D’abord parce qu’on est champion du monde (j’ai pas pu m’en empêcher), et ça, ça n’arrive pas très souvent. Et puis aussi parce qu’on a eu droit à de la bonne musique, à condition de prêter l’oreille au milieu du bruit ambiant. Je vous présente donc mon very very vey best of the best de 2018, un peu l’Ultra HD du best of, de la très très très haute définition en quelques sortes. Toujours plus. Toujours mieux. Rien que ça. Enfin, ça reste un best of, hein.

  1. Suede – The Blue Hour

Le huitième album de Suede est magnifique, dans la lignée du précédent (Night Thoughts). Epique de bout en bout, cet album m’a vraiment fasciné. Les arpèges de guitare de Richard Oakes se mêlant à l’orchestre philharmonique de Prague de ne sont pas étrangers à cette réussite conférant à l’album un aspect presque cinématographique.

2. Car Seat Headrest – Twin Fantasy (Face to Face)

Le groupe indépendant New-Yorkais a décidé de réenregistrer son album de 2011 et quel bonheur ! Un son un petit peu moins sale que sur la version originale, il ne perd pas de son charme, bien au contraire ! Un excellent album rock.

3. Beach House – 7

Le duo dream pop américain est revenu cette année avec un album digne de ses meilleures productions. Hypnotisant.

4. The Liminanas – Shadow People 

Cette collaboration entre Anton Newcombe et le duo originaire de Perpignan offre un nouveau statut aux Liminanas avec ce disque mêlant influences de Gainsbourg,  Bashung et Brian Jonestown Massacre. Cocktail détonant !

5. Rolling Blackouts Coastal Fever – Hope Downs

Excellent premier album pour ce groupe australien. Guitares claires réverbérées, chant nonchalant évoquant (un peu) Mick Jagger, basse bien présente, RBCF propose un album rock direct et efficace.

Je n’oublie pas bien sûr Dan Rico, Parquet Courts, Courtney Barnett,  Kurt Vile, No Name, Shame, Richard Ashcroft, Jacco Gardner, Gorillaz,  The Good, The Bad & The Queen Mark Knopfler, Christine & The Queens, Albert Hammond Jr., Superorganism, MGMT, The Vaccines et Buddy Guy qui ont tous retenu mon attention cette année.

Pour ma part, je prévois de revenir en 2019. Je vous dis donc à l’année prochaine.

En attendant, l’année n’est pas finie, alors…Don’t Stop Me Now !

-Matthias-

 

 

Dans le dossier :<< Best et… off, deux mille dix huitTo BEST of or not to BEst, not to be best…… >>
Share