This machine kills fascists
Cet article est le numéro 6 sur 9 du dossier BEST OF 2017

BestOf_2017

J’aurais pu vous proposer un Best Of 2017 sous la forme du fragment, façon ‘’Je me souviens’’ de Pérec (je veux vous parler ici du prénommé Georges, publié dans ‘’La Pléiade’’ cette année, et non de la triple championne olympique d’athlétisme !) :

‘’Je me souviens de l’élection présidentielle, des costumes du luxueux tailleur parisien Arnys portés par François Fillon et du Penelopegate’’

‘’Je me souviens de l’adieu à Simone Veil, à Chuck Berry et à notre Johnny national’’

‘’Je me souviens de la démission du grabataire Robert Mugabe’’ (quel beau pays le Zimbabwe !)

‘’Je me souviens du nouveau cadre juridique autour du RGPD’’ (pas très bien d’ailleurs !)

‘’Je me souviens de nos héros Thomas… Pesquet, Coville, Thévenoud’’ (cherchez l’intrus !)

Etc etc etc.

Mais laissons ça à d’autres et revenons à la musique, sujet hautement essentiel.

En 2017, j’ai vibré grâce aux comebacks d’artistes/groupes que l’on n’espérait plus : Ride, Slowdive, Marquis de Sade, Boss Hog, Peter Perrett… et à la brillance de la scène australienne, dont on parle finalement (trop) peu ; car derrière les étendards Aussies (Nick Cave, King Gizzard and The Lizard Wizard, Pond, Tame Impala), existe un nombre incalculable de pépites (dont deux coups de cœur 2017).

 

** Top 5 albums ou EP **

Shifting Sands ‘’Beach Coma’’ (labels Beast Records/Spooky Records)

Cette vieille branche de Geoff Corbett n’est pas vraiment le scion de l’année, pas plus que cet album dont le premier pressage date de… 2015, mais qui a été réédité cette année. Alors ne boudons pas notre plaisir à (ré)écouter le disque microsillon du groupe de Brisbane… ‘’Boyfriend’’, ‘’Other Girls’’ ‘’The Girl In The Sinking Canoe’’, ‘’Onions & Violins’’,… et à nous rappeler que cette scène australienne, trop méconnue par chez nous, produit décidément des merveilles !

Cover Shifting Sands - Beach Coma

Temples ‘’Volcano’’ (label Heavenly Recordings)

Après ‘’Sun Structures’’ (2014), la psych pop de James Bagshaw et sa bande nous a éblouis et enthousiasmés avec des mélodies somptueuses qui prendront place (dans quelques années) auprès de ‘’God Only Knows’’, ‘’Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band’’ ou ‘’The Stone Roses’’.

Cover Temples_-_Volcano

Missing ‘’Unsummering’’ (label Talitres)

Le duo new-yorkais Sharon Shy et Toppy délivre un premier mini-album 6 titres aux sonorités électro cold/dark wave et (dream)-pop qui vous emmènera à l’étage supérieur à la rencontre des cirrostratus… Dans la même veine que Motorama, coup de cœur l’an dernier.

Cover R Missing - Unsummering

Midnight Scavengers ‘’Anga Vale’’ (label Closer Records)

Grand souvenir de 2017… Un aller-retour Paris-Vertou, 8 heures de route, la rencontre avec Johanna, Dimitri, Jeff et Tim, un concert en plein cœur du vignoble nantais… Et un magnifique deuxième LP (dont le titre est un anagramme… je vous livre à votre sagacité. Réponse dans le prochain numéro), érudit (on cite Yeats ici), joué comme un hommage à Tonio Marinescu.

Cover Midnight Scavengers - Anga-Vale

 

Dätcha Mandala (label Mars Red Sound)

Il y a deux catégories d’étoiles : les montantes et les filantes. Avec leur premier LP ‘’Rokh’’, il y a tout lieu de croire que le trio de bordelais alchimistes, mélangeant rock 70’s, blues, psyché aux accents orientaux et sons heavy, fait partie de la première ! C’est bien connu, on n’est pas sirius quand on est jeunes…

Cover Datcha-Mandala-Rokh

 

** 1 ou 2 concerts, festivals marquants **

Marquis de Sade @Le Liberté Rennes

Magnétiques, flamboyants et stellaires. Après 36 ans d’absence, les Marquis rennais ont enthousiasmé les 3000 personnes présentes au Liberté le 16 septembre. Ils reviendront sur scène les 18/05 @Festival Art Rock Saint-Brieuc, 26/05 @Villette Sonique Paris et 19/07 @Festival des Vieilles Charrues Carhaix. Save the dates !

 Concert Marquis de Sade @Liberté Rennes 16.09.2017.

Binic Folks Blues Festival @Binic, Côtes-d’Armor

Le plus beau festival de France ! Rien de moins. Trois jours hors du temps et des frontières (de quelque nature qu’elles soient), au rythme du jusant et du rock garage, vécus intensément en compagnie de mes deux ‘’brothers’’ (ils se reconnaîtront). De belles rencontres (Rémy Lucas et Charly Kayo d’Escobar, Ugo, Willy et Antho de Double Cheese) et des amis du bout du monde (Helen, François et Mickaël)… Rendez-vous pour la 10ème édition en 2018 !

 BINIC FOLKS BLUES FESTIVAL 2017_2

Feu! Chatterton @L’Amour Bagnolet

Un concert unique (leur dernier en 2017), annoncé au dernier moment, dans la fournaise d’un squat dont les prises de courant n’étaient pas raccordées à la terre… Arthur Teboul s’en souvient encore !

FEU! CHATTERTON @L_Amour 05.07.2017

 

** 1 groupe qui fait dire  » waouuuuw  » **

Cash Savage and The Last Drinks. Charismatique, magnétique. 7’05’’ de joie et de bonheur partagés à l’unisson à l’écoute de ‘’Run With The Dogs’’… J’ai même vu des rockers en pleurer…

** 1 chanson que l’on garde en tête **

Etienne Daho ‘’Les Flocons de l’été’’

Parce qu’à Sables-d’Or près des Dunes, je te raconterai n’importe quoi, ce sera bien. Pieds nus sous la lune. Saint-Lunaire. Pour ses albums qui jalonnent ma vie depuis ‘’Mythomane’’, pour cette rencontre furtive un soir de septembre à l’Ubu, pour sa voix, sa réserve, le fait qu’il se réinvente en permanence. Parce que Rennes, parce qu’Etienne.

** Bonnes résolutions et réflexions qui devraient me guider en 2018 **

‘’Ne pas se moquer, ne pas se lamenter, ne pas détester, mais comprendre’’ (Spinoza rocks !)

‘’Live as if you were to die tomorrow. Learn as if you were to live forever’’ (Mahatma Gandhi)

‘’Pourquoi ? Pourquoi cette fausseté dans les rapports humains ? Pourquoi le mépris ? Pourquoi le dédain ? Où est Dieu ? Que fait la police ? Quand est-ce qu’on mange ?’’ (Pierre Desproges)

Alechinsky

Dans le dossier :<< Le 2017 de MatthiasBest Of de Lucie pour l’année 2017 >>
Share