chuck-berry-

Je me souviens de Marty Mc Fly qui jouait comme lui dans Retour vers le Futur, pour finir en mode Van Halen devant un public médusé.

Je me souviens de son grand sourire et qu’il était bel homme.

Je me souviens avoir joué Sweet Little Sixteen un million de fois avec Jacques à la guitare et au chant, et Olivier au piano façon Jerry Lee. Je tapais comme un sourd sur la batterie. et qu’est ce qu’on était heureux !

Je me souviens que Keith Richards devait avoir un de ses disques avec lui quand il a rencontré Mick Jagger pour la première fois, dans un train de banlieue à Londres.

Je me souviens de Pulp Fiction, de Travolta et Uma Thurman dansant sur You never can Tell, et des paroles « You could see that Pierre did truly love the mademoiselle ».

Je me souviens que des présentateurs TV aux USA brisaient à l’antenne de ses vinyles en parlant de musique qui corrompait la jeunesse.

Je me souviens de Johnny Winter, de Bo Diddley, de BB King et de Muddy Waters, de toutes les reprises et de tous les concerts.

Je me souviens de sa magnifique guitare rouge, une Gibson ES 350 T demi-caisse.

Je me souviens d’avoir chanté un bout Johnny B. Goode a cappella sur le plateau de Mot De Passe, sur France 2. Sabatier avait rigolé et le public tapé dans les mains.

Je me souviens d’une Cassette audio BASF C 90 orange avec un best of mal enregistré mais assez précieux.

Je me souviens des paroles très coquines de My Ding A Ling.

Je me souviens de la sonde Voyager, partie au delà des étoiles avec un disque d’or où est gravé l’un de ses morceaux, au cas où les extra-terrestres voudraient danser un rock pour fêter la découverte des hommes.

Je me souviens que mon cœur a toujours battu plus vite quand j’ai reconnu une de ses chansons dès le premier riff.

Je me souviens de Charles Edward Anderson Berry, dit Chuck Berry, né à Saint-Louis le 18 octobre 1926 , mort le 18 mars 2017 à Saint-Charles. So long, old friend.

Jérôme V. (thanks Georges Perec)

chuck berry 2

Share