Luke Lux (The Floors) & Szamanka (Songazine.fr)
Cet article est le numéro 3 sur 5 du dossier Binic Folks Blues Festival 2018

De Binic où tout est possible, vous pouviez sans bouger vous rendre en Australie. Plus précisément à Perth, capitale de l’Australie-Occidentale, située à l’endroit où le fleuve Swan rejoint la côte sud-ouest. Des plages de sable longent ses banlieues, et l’immense Kings Park and Botanic Garden sur le mont Eliza offre une vue panoramique sur la ville. Il suffisait de fermer les yeux et d’écouter The Floors.

C’est dans cette ville que le groupe The Floors a vu le jour.

A l’origine, un corps à deux têtes, les frères Lux : Luke à la guitare et au chant, Ryan à la basse.  Puis il y a 9 ans, est arrivé Ash Doodkorte à la batterie.

« Notre père était batteur et enfant, elle trônait dans le living room. » Donc plus que jamais l’envie de pratiquer un instrument leur était naturelle.

La création des morceaux s’effectue ensemble; généralement, ils répètent à l’arrière d’une boutique, où il y a des bicyclettes accrochées aux murs et rien autour d’eux, et l’inspiration vient les visiter.

Luke lit surtout de la poésie et écrit les textes des chansons : Les thèmes ? « Frustration, isolement, addictions aux drogues, dépression, ça parle de moi ou de mes amis… »

Deadbeat en 2012, puis vient l’album Beat it down (Beast Records) en 2016, enregistré en 4 jours directement sur un 8 pistes dans le studio de Dan Carroll (The Kill Devil Hills…).

Le single de l’album, Pills, nous rappelle le meilleur de The Jesus Lizard, basse tendue, guitare explosive et batterie prise dans un tourbillon. Le clip filmé dans leur studio de répétitions, par eux-mêmes, restitue à merveille l’énergie sans limite du groupe.

Un enregistrement d’un nouvel album en septembre, ce qui est de bon augure pour espérer revoir le trio à Binic l’année prochaine. « Nous aimons votre nourriture,  votre vin et surtout votre public… »

Mais en attendant, rien n’est encore perdu; il reste une date à St Brieuc, à la Cantine Ephémère à 18h30, le dimanche 5 août. Ils le chantent si bien « Join the fight », so come on !!!!

SZAMANKA

 

Dans le dossier :<< Hoa Queen – Friends ask me : Am I in love ?Binic folks blues fest strike back Rennes (live report) >>
Share