aeroport-sapin
Cet article est le numéro 9 sur 10 du dossier Cadeaux 2019

Dans le grand hall 1 de l’aéroport de Barcelone, avec les boîtes de cadeaux en dessous et la guirlande qui clignotait.

Aucune autre lumière à part celle, pâle, des issues de secours.

Il est 3 :17 am, c’est-à-dire du matin, en pleine nuit, mais « ¿qué pasa ?»  se dit Rodrigo M., veilleur de nuit.

En s’approchant, il entendit un léger bzzzz gzzzz venant du sapin synthétique, ou plutôt du pied ou des boîtes (vides) mais argentées et enrubannées.

Il débrancha tout simplement le cordon d’alimentation, qui sortait de la boutique de macarons et chocolats juste à côté.

La détonation fut entendue jusqu’au port olympique et Rodrigo éparpillé façon puzzle parmi les macarons.

Douze heures plus tôt, 2567 personnes se pressaient dans un rayon de 15 mètres.

**

  • Au rapport Commandeur, au rapport !
  • Tu as bien réglé la minuterie dans le paquet, Omar, tu en es sûr, espèce de buse ?
  • Mais, Commandeur, j’ai bien mis 3 heures 17 am, bien comme après-midi ! C’était pas comme il fallait faire ?
  • Mon Dieu, ils sont tous comme ça et je suis leur chef !
Dans le dossier :<< V comme Vortex 2019Un cadeau tout simple >>
Share