Brisa Roché 2018

ô lecteur curieux, lâche ton accoudoir,

Journaliste amateur, j’ai la chance de voir

Des groupes z’en promo, des chanteurs en tournée.

Ce matin je m’en fus, croiser Brisa Roché ;

Elle est belle et solaire, cet oiseau d’Amérique,

Qui se niche à Paris, artiste assez unique.

Un tout nouvel album, FATHER en est le titre,

12 morceaux très profonds, et pour casser la vitre,

Des sentiments cachés, de sa jeunesse troublée,

Un papa disparu, homme bien peu préparé

A l’existence banale, au confort sédentaire,

Un peu dealer quand même, et sculpteur de beaux vers.

John Paris produisit, ambiance fantomatique,

Guitares sèches en apnée, quelques riffs électriques.

Et l’artwork est puissant, Mondino la fixa

Provocante et rebelle, têtue, levant les bras ;

Brisa écrivit tout, fit naître cet ouvrage

Dans la fièvre nocturne, ou la nature sauvage…

Les textes sont troublants, et la langue précise

Fait travailler l’anglais, oblige à l’analyse.

Moi qui suis un gaulois, j’écoute et je m’efforce

De capter des effluves, au-delà de l’écorce.

Il est des disques forts, des sorties plus marquantes,

Father californien, Miss Roché émouvante.

Je m’en vais tout empreint, de l’interview cordiale,

Sans tarder témoigner, de mon estime loyale.

Brisa Roché interview 18 avril 2018

Jérôme « Patience » V.

Brisa Roché album Father

NOUVEL ALBUM FATHER

DISPONIBLE LE 25 MAI 2018 (Wagram/ BlackAsh)

Brisa Roché en tournée bientôt (infos à suivre)

Single « 48 »

Chaîne YOUTUBE

 

Share