MaMA Festival
Cet article est le numéro 1 sur 1 du dossier MaMA 2017
  • Mama mia ! Le MaMA est là !

Le MaMA est là ! Le MaMA est là ! Oui, oui, il arrive ! Courez-y !

Les 18, 19 et 20 octobre prochains, le nord de Paris sera complètement mamatisé. Imaginez, les quartiers de Pigalle et Montmartre, de Barbès à la Place de Clichy, totalement dédiés à la musique. Des concerts, des conférences, de la fête et des rencontres. Un bouillonnement d’artistes, une ébullition totale de culture, un débordement de musique en tout genre. C’est ça, le MaMA Festival et Convention.

Concrètement, – pour ceux qui sont encore un peu perdus (qui auraient raté l’info, qui ne lisent pas souvent Songazine, ou qui ont oublié nos précédents articles  et  sur le sujet (honte à vous !)) – le MaMA est LE rendez-vous musical de la rentrée (certes, elle est déjà bien passée et les vacances déjà trop loin), mais cet événement résonne de bonnes ondes en ce début de grisaille automnale.

MaMA

Pour cette 8ème édition (et oui, dejà !), le MaMA a mis le paquet. Le principe est toujours le même : des conférences en journée et des concerts en soirée, et quelques innovations en plus.

En quelques chiffres, ça donne ça : des milliers de festivaliers et de professionnels de la musique, plus de 140 artistes pour les concerts dans une douzaine de salles mythiques : L’Atalante, la Boule Noire, Le Carmen, La Cigale, La Machine du Moulin Rouge, Les Trois Baudets, Le Trianon, l’Elysée Montmartre, le Backstage By the Mill et Le Bus Palladium. Et pour les pros, plus de 80 événements (conférences et débats, focus, ateliers…) avec 250 intervenants français et internationaux du monde de la musique,  autour des sujets phares de l’industrie musicale (financements et valeurs, marketing et communication, marques et médias, présentation des marchés internationaux, édition, politiques culturelles, droits musicaux, outils numériques, auto-production…).

Le MaMA est donc la bonne occasion de croiser (ou recroiser) du beau monde : indépendants et majors du disque, producteurs de spectacles et « associatifs », salles de spectacles et festivals, managers et éditeurs de musique, startups et créateurs de contenu numérique, média… et évidemment artistes.

Justement, parlons-en, la programmation du MaMA est complètement dingue ! Et elle mérite bien plus qu’un simple coup d’œil ! On note, entre autres, les concerts de Adam Naas, Blow, Chapelier Fou, Diva Faune, Safia Nolin et nos chouchous de toujours Inuït et Naya !

De quoi, faire du bien à nos oreilles et à nos popotins et qui annonce surtout une belle semaine prochaine !

Anne-Laure, apprentie MaMA

 

 

 

 

 

 

 

 

Share