johnny lydon life butter ad
Cet article est le numéro 7 sur 7 du dossier Punk TPE élèves Première

God Save the Punk

God Save le punk… et le bac aussi, car j’ai reçu fin 2016 un mail qui commençait ainsi : Nous sommes quatre élèves de première au lycée Notre Dame de Bellegarde, au nord de Lyon. Cette année est décisive pour nous car nous devons, entre autre, réaliser un Travail Personnel Encadré. Il s’agit d’une épreuve anticipée du baccalauréat consistant en l’élaboration d’un dossier complet sur le thème de notre choix. Aussi, très intéressées par les phénomènes de contre-culture portés par la jeunesse, notre regard s’est posé sur le mouvement Punk avec quatre signataires :

Apolline ARAUD, Sophie MUNARI, Adélaïde PILLOUX et Angélique SARTRE

Je réponds et apprends qui plus est, la partie « challenge » de leur épreuve est aussi de trouver un moyen original de publication et elles me proposent de publier leur dossier sur Songazine.

Alors, comment refuser ?

Ancien punk, rock pour toujours, le rédac chef de Songazine n’allait pas faire sa Madame Thatcher. Punk’s not dead et on vous rappelle que Johnny Rotten avait 19 ans quand on l’a appelé pour venir brailler dans les Sex Pistols.

Depuis, il s’appelle à nouveau John Lydon, il se moque de lui-même et il a publié sa biographie (fort intéressante).

Vive la jeunesse, vive le punk et chers professeurs, j’espère que vous allez apprécier.

NB : tous les textes et articles de ce dossier thématique sont l’œuvre de ces 4 élèves, qui ont bénéficié de quelques conseils mais on fait le travail, juré, craché sur la tête de Joe Strummer. Et ça, c’est du sérieux, man.

Jérôme « never mind » V.

****

Cadre et présentation des élèves.

Lycée : Notre Dame de Bellegarde, 69250 Neuville sur Saône

http://www.ndbellegarde.fr/

Thème : INDIVIDUEL ET COLLECTIF (imposé par les textes officiels relatifs au Travaux Personnels Encadrés)

Sujet : Dans quelle mesure le mouvement punk est-il une dénonciation de la société anglaise des années 70-80 ?

Matières de références : Histoire et Anglais

Référent : Mme Bernard (professeur)

****

Portraits des quatre élèves (à la demande du rédac chef)

****

adelaide

Adélaïde Pilloux, j’ai actuellement 16 ans un chat et une sœur. Aussi, musique, fous rire, séries et sorties résument assez bien mon quotidien. Il m’arrive aussi (parfois) d’aller à l’école et de découvrir la douce et belle culture punk !

sophie

Sophie Munari, 17 ans j’aime voyager, lire, faire des blagues sarcastiques, dire que je suis Bretonne et écrire des articles sur les punks avec mon chien sur les genoux.

angelique

Angélique Sartre, 16 ans, en classe de 1ère L à Notre Dame de Bellegarde, j’ai deux petits frères, j’aime le cinéma, la littérature et mépriser Margaret Thatcher.

apolline

Je m’appelle Apolline, j’ai 16 ans. J’adore le scoutisme, la gymnastique et la littérature. Mais ce que je préfère par-dessus tout, c’est de parler des punks à mon frère et ma sœur !

****

Nos petits punks n’auraient pas pu prendre vie sans la participation, la patience et l’enthousiasme de Jérôme Vaillant. Un grand merci à lui.

Nous remercions aussi Madame Bernard, notre tuteur et notre guide, qui, en plus de nous aider, a fait revivre le participe passé pour les Punks.

****

 

Dans le dossier :<< Les grands moments du Punk (quelques dates clés)