dewolff band

Rubrique ciné car c’est un vrai film, cette histoire !

Déboule dans mon courrier un CD promo intitulé : This is Dewolff’s new album itw as recorded on the road for less than $50 (but it sounds like a million bucks !). Je connais ce groupe, hey c’est du Raw Psychedelic Southern Rock. DEWOLFF.

DEwolff TASCAM tapes

Ah ben alors… on l’écoute. Sortie le 10 janvier mais on repostera à ce moment !

Oui, le son est un peu naze mais pas plus que sur mes vieilles K7 ou dans les mp3 recopiés et puis c’est du rock-blues qui est bien bien cool (mid tempo, guitare aiguisée, rythme qui groove et basse peinarde). On adopte et on like !

Les néerlandais, grands admirateurs de Led Zeppelin (entre autres dinosaures mythiques) ont des lettres et ça s’entend. J’ai pu interviewer Robin Piso du groupe… au téléphone (faute de pouvoir me déplacer, grève des transports oblige…) : passionné, marrant, inspiré, heureux de vivre sa vie d’artiste. Les trois musiciens semblent mener belle vie et grand train, voilà qui est rafraîchissant à entendre !

Là, ils nous font le coup du TASCAM 4 pistes (enregistreur portable et pratique, marque bien connue de tout musicien amateur), c’est-à-dire qu’ils ont fait des prises « on the road » (en tournée) et nous collent le tout sur un CD. Et ce, avec un minimum de matériel !

Ils démarraient 4 mois de tournée en Europe, donc décidèrent de faire de ces 10.000 km leur inspiration et dans les hôtels, hop , au boulot pour cette idée.

Là, plus d’orgue Hammond, un mini synthé, un truc léger qui envoie des sons de batterie échantillonnés, un chouille d’harmonica et le tout remixé dans leur van de tournée.

Amusant, non ?

En tout cas bien sympathique, naturel et captant l’essence du rock and roll qui aime à se marrer, tout en jouant avec du talent.

50 bucks, no kidding ? Yes, Sir !

Regardez ceci (mérite un petit Oscar,  catégorie fun)

Jérôme « 24 pistes mais une seule voix » V.

PS : à voir en concert, notez les dates de la tournée qui passe par la France en 2020 ;

 

Share