pomme-chanteuse-interview

J’ai reçu un album de chanson française dont la couverture m’a marquée d’emblée : une jolie jeune femme aux yeux bleus, cheveux ébouriffés, sourcils pas épilés, et deux scarabées qui lui montent le long des joues. Mais surtout, je remarque l’impensable : la jolie jeune femme là, sur la couverture, n’est PAS MAQUILLEE ! Moi qui suis incapable de descendre les poubelles sans mascara ni anti-cernes, je l’admire illico. Une photo pure et naturelle, et justement, au-dessus, ce nom  : POMME. Cette pochette est terriblement féminine, voire féministe : la pomme, c’est le fruit défendu, évoquant l’Eve originelle, mais c’est aussi la modernité (référence à la célèbre marque qui a fait de ce fruit son emblème).

Image result for pomme chanteuse album a peu près

Pomme, du haut de ses 20 ans, débarque de Lyon et est déjà prête à conquérir la France. Oui, il existe plusieurs centaines de variétés de pommes, mais de Pomme comme ça, il n’y en a qu’une. Elle est brillante, croquante, sucrée et un peu piquante parfois, mais elle est très parfumée. Sa musique est délicieusement folk, et les fêlures en forme d’oscillations dans sa voix évoquent les chanteuses irlandaises comme Sinéad O’Connor – et c’est sans doute dû à la profusion de ballades sur cet album.

Ses textes sont signés de sa plume ou d’auteurs comme Jean Felzine, Yannick Marais, et même Ben Mazué pour le très frais titre « La même robe qu’hier ».

Ils évoquent les amours déçues, les rivalités, la solitude, la mélancolie hivernale. Pomme raconte des histoires en forme de fables, et on y croit sans se forcer, parce que ça ne ressemble absolument pas à un sitcom d’adolescent niais. Non. Ça s’apparente plutôt à un chef-d’œuvre d’un grand maître du cinéma, qui suscite l’émotion par ses images autant que par la crédibilité de ses personnages. Corde sensible, PING ! … atteinte en plein cœur.

Cet album s’intitule «A peu près », du titre de la première chanson.

Il n’y pas pourtant aucune approximation dans la détermination de cette artiste. Se lancer ainsi dans la musique à vingt ans, sans mauvais jeu de mots, ce n’est pas de la tarte ! Mais, sous ses airs fragiles, on a affaire à une artiste entière, qui sait ce qu’elle veut, et je sais qu’avec un album « aux pommes » comme celui-là, cette artiste ira très loin.

Violette (une fleur pour un fruit)

Share