room-with-a-view-the-a-tre-du-cha-telet-dossier-de-presse-33
Cet article est le numéro 2 sur 2 du dossier Rone 2020

Le Théâtre du Châtelet est un navire amiral de la culture parisienne ; inauguré en 1862, il vient d’ouvrir à nouveau après 2 ans de travaux, superbe et impressionnant.

Je m’y rends le samedi 7 mars, attiré par la promesse d’une affiche hors norme ; carte blanche à Rone ; je ne sais pas ce que cache son alliance avec les chorégraphes de (La) Horde, des danseurs, un ballet annoncé, des mots forts pour le décrire dans les articles et communiqués de presse. Qu’est-ce que ce Room With A View ? Peu expert en matière de danse, je suis curieux.

room with a view affiche

Accueil parfait, horaires et public au cordeau. Me voilà dans la place, après une excellente planche fromage-charcuterie et une bière IPA, dégustées au bar du 4 ème étage avec sa terrasse with a view, justement sur le centre de notre belle capitale.

On s’installe ; Rone est déjà présent, mixant de dos pour une poignée de danseurs déjà en transe. Le décor est massif, béton post-cataclysme, le grand collapse a eu lieu sur cette scène : l’après-guerre c’est maintenant, le ton est donné.

room-with-a-view-the-a-tre-du-cha-telet-dossier-de-presse-33 Room-With-a-View-2-Cyril-Moreau-600x400

Et commence la performance : 1h15 de musique puissante qui électrocute un ballet étrange, violent et puissant. La vingtaine de jeunes danseurs vont exécuter alternativement en groupe, par grappes, en duos de véritables figures de style. C’est étourdissant et vous cloue sur votre siège. Apnée et ne plus savoir où regarder tant il se passe de choses à quelques mètres de vous…

Rone est un sorcier vaudou au milieu de ses zombies fous, il commande par ses synthétiseurs des scenarii symboliques, autant de tableaux de fins du monde possibles.

Amour, haine, violence, douceur, hypertension, actions au ralenti ou en survitesse : tout y passe. Les corps sont rougis, les souffles coupés. Comment font-ils pour tenir le choc ? (ce sont des professionnels qui ont beaucoup répété me rappelle ma conscience).

De la poussière tombe du plafond, on en vient à oublier qu’on est dans une forteresse massive de velours et d’or où De Bussy est joué et Cendrillon sera dansée.

Exclusif - Spectacle "Room with a View" au théâtre du Châtelet à Paris le 4 mars 2020.

Vous avez compris, on ne sort pas indemne d’un tel spectacle.

Le public (élégant, urbain, jeune et moderne) est conquis et applaudit debout. C’est terminé ? Secouons-nous et sortons de cette dystopie en 3D.

Clin d’œil du destin, le bar au coin du Quai du Louvre s’appelle le Corona.

On rentre chez soi et fait le bilan : conseillé pour âme peu sensible, Room With A View est un spectacle totalement original. Un mix acide de mouvements, d’images et de sons.

On attend le nouvel album de Rone qui en sera tiré et sortira en Avril.

Retournerons-nous au Théâtre du Châtelet ? Bien évidemment, mais en se souvenant pour toujours que l’apocalypse y fut montrée.

On tire son chapeau à tous les participants et on cite Alain Damasio, l’auteur de SF prophétique et ami de Rone, c’est bien Doom with a view que nous avons aperçu ce soir.

Jérôme «Little Creature » V.

Dans le dossier :<< Rone + (La) Horde + Théâtre du Châtelet = Room With A View
Share