Red Light vol 3 sortie 22 nov 19

Chère Muse de l’Inspiration des chroniqueurs,

Bigre ! Quand tu réfléchis à un angle, un jeu de mots, des astuces pour écrire une chronique sur un EP qui t’a plu, en l’occurrence Juke Box, Vol. 3 des talentueux, tenaces et polymorphes marseillais de Red Light

cover

Allez, on va la jouer à la tirade du nez, façon Cyrano !

Fastoche : Passez pas au feu rouge, mettez encore une pièce dans la machine à tubes et vous aurez 5 tours de piste. Orange ô désespoir, c’est vert mais juste.

Alexandrin : Ecoute ces garçons, qui le mistral affolent // Ces multiples morceaux, aux guitares pointues // Faut-il être un muge ou fils de cagole, // Pour ne pas partager ces musiques goûtues ?

Lapidaire : Red Light, Vol. 3, EP, 5*, cf playlist du mois.

SMS : TKT c Cool RL V3. C Rok + mix / 😊 / Not bad. G ptg FB, TWT, Insta.

Rock Critic dépassé : Red Light signe clairement ici l’EP de la maturité, avec des guitares et des riffs, sur des rythmiques alternatives. Le live apportera la touche de proximité attendue par le public des Bouches-du- Rhône et au-delà.

Rock critic qui n’a pas écouté les morceaux : Que dire encore de Red Light qui n’a pas été imprimé dans nos colonnes ? On ne sait pas, on ne tranche pas, mais on rangera cet EP entre Rage Against The Machine et Renaud, la lettre R ne faisant jamais défaut entre le Q et le S.

Jaloux : Non mais c’est qui ceux-là ? Y font pas que du rap dans le 1.3. ? « Volume trois », comme 3 volumes d’eau pour un de pastaga ? Et t’as vu la photo ? Un fake, sûrement, à Marseille c’est la zoubida permanente, le trafic est dingue, ils ont effacé des voitures avec Faux-toshoppe de la route pour truquer la photo de couverture !

Epistolaire : Chers Red Light, j’aime beaucoup ce que vous faites. Je suis le Président de votre fan-club à La Motte-Beuvron, merci de m’envoyer 150 photos dédicacées de l’orchestre, car dimanche 25, on fait une soirée bingo avec les anciens, il nous faut des lots…

Mashup : Once upon a time an elephant went to Portofino. He saw all the misery about a kid that tried to listen to his heartbeats. The light went red. End.

Bises à toi la Muse,

Jérôme « c’est un peu court, jeune homme » V.

PS : bientôt un clip !

Share