comateens

Certaines chansons vois restent à tout jamais dans les oreilles, les neurones et ce qui fait de vous un être (plus ou moins) cultivé.

Les Comateens, groupe ultra classieux de New York City, actif au début des années 80 en a pondu au moins 2 pour moi : Ghosts et Get Off My Case.

Si vous ne les connaissez pas, je vous invite courtoisement à rattraper votre retard, hi hi hi.

Si je vous dis que je les ai vus en concert à Brest, Finistère, en novembre 1984, vous allez rire, mais oui c’est vrai. Ceci dit, de façon physique dans leur tournée en Europe, ils n’ont jamais été aussi près de chez eux, non ?

Blague à part, cette musique électro-pop-funk blanc à lunettes noires jouée par des gens minces, sapés sobrement et respirant, sans effort, l’air rare de ceux qui en sont simplement en apparaissant n’importe où, juste comme ça.

Musique impeccable, ciselée, avec la boîte à rythmes qui sonne parfaitement, des chansons qui tiennent le pavé et la distance impitoyable du temps.

Le label Tricatel, spécialisé dans les artistes made in France assez atypiques, originaux et eux aussi non dénués de style, nous fait le plaisir de les ré-éditer en vinyle 33 tours « collector ».

Comateens ré edition albums label Tricatel

Un achat précieux pour tous ceux qui souhaitent parfumer l’atmosphère sonore de leur entourage de joie de vivre made in NY, dans les 80’s, inoxydable et légère.

Jérôme « Aspirant Bleu Marine » V.

 

Share