badreligion

La semaine dernière mon rédac chef et néanmoins ami vous parlait de notre opération « Both Bald Bad Buddies on Hellfest 2018 » en évoquant viticulteur et gendarme de Clisson ravis d’être au centre du monde et pas à la Coupe du monde fin Juin 2018;

Et bien moi je vais vous parler du curé de Notre Dame de Clisson parce que, et c’est le privilège de ne pas encore y être et donc de parler de qui je veux parmi les 140 orchestres de blues électrique accéléré, il pourrait aller à la Warzone voir Bad Religion vendredi 22 juin à 22h55.

A part le nom du groupe, il serait sûrement passionné par ce formidable album de 2013 : Christmas Songs qui contient de superbes cantiques punkisés  « O Come, O Come Emmanuel », « Angels We Have Heard On High » ou « O Come All Ye Faithfull ». Greg Graffin a des accents déchirés et transmet un sentiment d’urgence finalement assez ajusté aux paroles de ces cantiques. Petite précision pour la paroisse de Clisson : une partie des fonds récoltés par l’album (20%) ira au « Survivors Network of Those Abused by Priests » (alias le SNAP), association militante fondée en 1989 qui a pour but de soutenir les victimes d’abus de prêtres.

BAD RELIGION

Hommage à Bad Religion et le label Epitaph car sans eux nous n’aurions pas à la Warzone le rock hardcore de Rise Against ou Turnstile.

Je passe donc le message dès maintenant à mon tyrannique rédac chef : Je veux couvrir personnellement Bad Religion, Rise Against et Turnstile car eux et nous serons à Clisson dans 3 semaines !

 Patrice C

Share