Sydney par avion
Cet article est le numéro 5 sur 7 du dossier OZ is burning

Le 15 juin 2008 j’arrivais à Sydney pour la première fois de ma vie. J’étais accueillie par deux semaines de pluie ininterrompue. Bienvenue en Australie !

En 2009, j’y ai vécu les Black Saturday bushfires de loin. J’y ai vécu the mother of all dust storms de près. On ne voyait pas à 10 mètres, impression d’apocalypse, tout était orange : l’eau de la baie, la terre, le ciel. « We were seeing earth, wind and fire together » a dit Richard Whitaker du Weather Channel. Même si c’est un groupe américain, merci pour la transition, car nous sommes bien ici pour parler de musique.

Pendant plus de 2 années, j’ai écouté la radio Triple J. J’ai même continué lorsque je suis arrivée à Oslo, mais entre le « breakfast show » qu’on me servait avec la soupe ou la tisane, et la « house party » vécue les yeux encore à moitié collés devant mon café-pain-beurre-confiture, sans compter le décalage climatique (jusqu’à 65 degrés d’amplitude thermique), j’ai dû abandonner au bout de quelques mois pour ne pas devenir totalement schizophrène.

Triple J est connue pour son Countdown musical des Hottest 100 du 26 janvier. A partir du 26 décembre, Boxing Day, les auditeurs sont invités à voter pour leurs chansons préférées. Et le 26 janvier, aka Australia Day, la tradition veut que l’on organise un barbecue dans son jardin ou un parc avec en fond sonore la playlist du Countdown jusqu’à la découverte du numéro 1. Suspense !*

Triple J est également connue pour son programme Unearthed qui déniche les nouvelles pépites musicales. Et des pépites musicales, il y en a sur cette île continent.

Voici donc 5 de MES pépites des années 2008 à 2010 :

  • Sarah Blasko dans We won’t run, une douce voix venue de Sydney

  • la folk des Boy & Bear, également de Sydney (date unique en France le 11 février 2020 aux Etoiles, Paris)

  • l’électro chantée du duo The Presets, encore de Sydney

  • le rock psychédélique de Tame Impala originaire de Perth (nouvel album prévu pour le 14 février 2020)

Bon, benh tout ça m’a donné envie de vous faire découvrir d’autres pépites australiennes dans les jours qui viennent. Stay tuned!

Charlotte Nostalgie Poul

 

*en 2020 c’est Billie Eilish qui est numéro 1 avec Bad Guy. Apparemment c’est historique car c’est la première fois qu’une femme est tout en haut du classement…

Dans le dossier :<< La magie d’OzLive from a (great) Tribute and Birthday Party >>
Share