ACDC Adelaide_1988
Cet article est le numéro 3 sur 7 du dossier OZ is burning

Tout a été dit, écrit, hurlé ou gravé dans le marbre sur AC-DC, LE groupe number ONE quand on pense OZ !

Je souhaite hic et nunc, dans ce dossier australien, partager quelques souvenirs avec vous, modestes, individu lambda (j’adore cette expression, proche du bêta), parmi des millions d’autres personnes qui ont vibré au son des ritournelles éternelles des petits gars dont le guitariste s’habillera jusqu’à la mort en uniforme de collégien (diabolique). Allez, c’est parti en mode Perec « je me souviens », façon aisée de remonter des souvenirs à la surface de la mémoire, de l’affectif et du sensible.

Je me souviens du radio K7 sur lequel j’écoutais fort -ou au casque- les compilations incluant (bien sûr) Trust et AC-DC : c’était un gros Sony ;

radio K7

Je me souviens avoir été un peu dégoûté de l’art work d’ « If You Want Blood… » (Angus transpercé par sa guitare) ;

if you want blood

Je me souviens de leur concert au Zénith de Paris en 1988 avec les canons qui faisaient boum ;

Je me souviens que nous avons essayé de reprendre « Highway to Hell » avec Jacques S. (guitare) et Olivier B. (batterie), on a vite arrêté quand j’ai essayé de chanter !

Je me souviens d’un pote qui m’avait dit « mais si, mais si, ils reprennent l’hymne écossais en concert » et je ne comprenais pas pourquoi ;

Je me souviens avoir saisi le double sens des paroles de « The Jack » assez vite en revanche ;

Je me souviens de Bon Scott, et surtout des circonstances berk berk de sa mort ;

Je me souviens 4ever que la Gibson SG est la guitare d’Angus ;

Je me souviens que les silences et les moments suspendus, les breaks et les pauses sont extrêmement importants dans leur musique ;

Je me souviens qu’on écoutait Chuck Berry au début de la soirée et que le nombre de bières bues augmentant, on finissait par Whole Lotta Rosie ;

Je me souviens de n’avoir jamais coupé la radio quand un de leurs morceaux passait ;

Je me souviens surtout que quand je pense à AC-DC, je pense à certains bonshommes : d’ailleurs ils sont cités dans ce post ; la musique est un puissant véhicule qui passe par les routes de l’amitié. On y passera tous un jour, mais bon sang, on s’est bien marrés en écoutant cette musique en particulier !

Jérôme « wanna tell you a story… » V.

Dans le dossier :<< Hunters and Collectors : talking to a strangerLa magie d’Oz >>
Share