David et Jonathan
Cet article est le numéro 2 sur 6 du dossier Nanars et ringards

Il est donc temps de passer au confessionnal du bon goût. D’avouer le pêché musical le plus honteux.

Eh bien, c’est à ce moment-là que j’invoque ce vieux tube qui a fêté ses trente ans cette année. Et je dois dire qu’il me réchauffe le coeur en cet automne hivernal.

La musique est kitsch, les paroles sont niaises et creuses, le clip hqdefaultridicule, ce tube remplit donc bien les conditions imposées par le cahier des charges. C’est sûrement pour ça que le single a fait un carton à l’époque…

C’est donc non sans honte et en baissant la tête que je reconnais avoir déjà écouté ce titre plusieurs fois d’affilée (oui, oui, une seule fois n’avait pas suffi).

Et comme il ne faut pas abuser des bonnes choses : à écouter avec modération !

-Matthias-

 

 

Dans le dossier :<< Nanars et ringards ?Même moi j’ai (avant) aimé le foot… >>
Share