32678990_1731503930267400_2495571905319272448_n

Mariana Yegros est La Yegros, chanteuse argentine de Buenos Aires. Prononcé La « tchégrosss » en espagnol argentin, c’est son nom de reine proclamée de la nu-cumbia, musique traditionnelle argentine et électro. On l’a vue et entendue en salle comblée de sa venue à La Clef Saint Germain en mai dernier, l’ambiance fut muy caliente ! Sourire, plaisir au jeu de scène et aura lumineuse, autant de bonne énergie à redécouvrir.

 

37689776_10157130069894714_501323301642043392_n

Elle a commencé à exploiter assez tôt ses dons pour la musique et travailler cette voix puissante et si particulière au conservatoire de musique de Móron, quartier de Buenos Aires, où en artiste complète elle a suivit des cours de théâtre, chant lyrique, musique africaine, indienne et arabe. Elle a grandit aux sons de la cumbia, carnavalitos et chàmame traditionnels, genres de prédilection d’écoute à la maison familiale que l’on retrouve à présent dans ses chansons. Elle a voulu tout aussi jeune devenir chanteuse pour vivre de sa passion pour la musique et des émotions en fusion avec son public.

Des débuts seule pour s’établir ensuite en groupe avec De Martinas pendant quelques années rythmées par des voyages à Barcelone, New York et Los Angeles avec un détour à Buenos Aires pour l’enregistrement de son premier album Viene de mí (2012, ZZK Records) aux morceaux de cumbia traditionnelle qui fera danser aux Transmusicales de Rennes l’année suivante quelques années avant la sortie des morceaux festifs d’électro ajoutée à sa cumbia sur Magnetismo (2016, S-Music). La Yegros fait sentir l’importance pour elle du naturel et de l’authenticité de ses origines même si sa musique s’est enrichie d’électro.

5056032300545

Si elle fait le choix délibéré de ne pas chanter en anglais c’est pour conserver son identité culturelle argentine si chère à son cœur avec aussi des paroles en français comme elle habite à présent Montpellier. Niveau collaboration, La Yegros a travaillé avec Chinese Man et récemment elle a donné de sa voix sur le single français « Où on va ? » avec le trio de rap nîmois VSO (en tournée actuelle avec leur EP Southcoaster et qui viennent de sortir l’EP Kintsugi) qui ne fait pas de rap gang-bling-cliché.

Considération aussi actuelle que sa participation au collectif sud-américain qu’elle a fait sien avec le mouvement Zizek, électro tribale argentine mêlant diverses sonorités de world music avec des artistes latino-américains assez influents afin d’éveiller les consciences au pouvoir de leur art.

A la question de savoir ce qu’elle écoute en ce moment, elle répond bien entendu les sons de l’Argentine, de sa compatriote Nathy Peluso qui rappe de manière originale mais aussi Sandra Nkaké et d’autres artistes électro dont elle a oublié le nom sur le moment et tant il y en a ! Un magnétisme à écoute sûre, en attendant le prochain album, La Yegros est actuellement en tournée européenne et en France pendant l’été autant d’occasions pour se (re-)mettre à l’español en el ritmo de su nu-cumbia.

(c) La Clef

(c) Poupet 2018 Michel Cathelineau

Vanessa M-DBS, Fabiene CALDERONE

Share