THX1138 movie

Hier soir, l’estomac trop rempli après Noël, visionnage intégral du premier film de George Lucas, le terrifiant THX1138, en version nouvelle, « director’s cut », avec scènes ajoutées, la première sortie datant de 1971.

Vision dystopique parfaitement exprimée, avec des humains sans volonté, labellisés par 3 lettres et 4 chiffres, dominés par des puissances cachées mais sans doute numériques et/ou digitales, contrôlés par la chimie des médocs et courant après un bonheur consumériste : tiens, tiens, quelle allégorie…

La religion y est très officielle, elle apporte des réponses faciles et prémâchées. L’amour est le plus grand manquement à l’ordre établi.

Si vous aimez la SF, vous serez en terrain « familier » (1984, le Meilleur des Mondes, Metropolis …) mais bien surpris par la puissance d’évocation de ce film.

Les policiers robots ressemblent (bien en avance) au fameux T1000 chromé, mais ils avancent vers vous doucement, lentement, avec des phrases rassurantes : ils savent qu’ils vous attraperont un jour.

La prison n’a pas de murs, c’est un infini blanc, où vous êtes parmi des frappadingues. Bien trouvé !

Le héros bien entendu poursuit sa quête qui est de s’échapper, et il y parvient, parce que le budget alloué pour le rattraper est tout simplement dépassé.

Cette fable qui n’a pas vieilli, malgré les outils technologiques montrés et détaillés en de multiples plans (ordinateurs à bandes, gros boutons à presser, voitures au look Alpine Renault, …).

Casting impeccable, acteurs émouvants (chapeau à Robert Duvall, en résistant ultime et Donald Pleasence en illuminé prophétique barré, quasiment Shakespearien). Peu d’explications, beaucoup d’ellipses narratives, des questions en suspens et une angoisse persistante après avoir admiré les images ultimes et orange, qui ouvrent sur un début de commencement ou une fin fort probable.

Un chef d’œuvre à voir et revoir, avant ou après les Fêtes, l’Ordinateur Central approuvera. D’ailleurs il est désormais plat, léger et doux, il tient dans votre main et il suffit de lui dire « OK Google ».

Jérôme » JER7854 » V.

THX1138 affiche

Share