pop-evil-image à la une

C’est officiel, le groupe outre-Atlantique Pop Evil annonce la sortie de son 5ème album le 16 Février 2018.

Il sera sobrement intitulé « Pop Evil » et sortira chez Entertainment One (Avatar , Dope…).

Pop Evil, s’il fallait les définir en quelques mots je dirais que c’est un groupe de rock bien hard, de pop/neo metal. Une sorte de mélange entre Linkin Park, Shinedown, Lacuna Coil et Lostprophets. Je rajouterai Staind avec un zeste de Nickelback tiens, pour donner deux noms qui s’y rapprochent pas mal.

PopEvil_Cover

  « Je mettrai ma main à couper que j’ai déjà vu une jaquette d’album dans le même ton chez Carlos Santana… »

« C’est l’aube d’un jour nouveau pour Pop Evil » a annoncé le chanteur Leigh Kakaty, un « chapitre nouveau […] grâce à la nouvelle formation ».

Bon, je ne suis pas dans la communication, mais force est de constater qu’à sa place, j’aurais pas dit mieux si j’avais voulu parler de nouveauté. Les fans avaient peut-être leurs inquiétudes légitimes, fallait bien marquer le coup…

« Nous ne pouvons être plus fiers de lancer ce nouvel album avec Waking Lions, en envoyant un message positif à nos fans. »

Passons ça au banc d’essai !

 »Ci-dessus, le message positif envoyé aux fans »

Après avoir nettoyé mes cages à miel une heure durant et certainement foutu en l’air les membranes de mon casque audio par la même occasion, mon avis est sans appel : ils ont mis le paquet.

Rien n’a été laissé au hasard :

– Un clip réalisé en étroite collaboration avec Columbia Tatone en parfaite corrélation avec l’esprit du groupe. Un hangar, un clip en noir et blanc, de beaux jeux de lumière, une belle dynamique corporelle via les protagonistes. Classique diront certains ? Oui, mais c’est « maîtrisé ». Et ne nous le cachons pas : on aime ça dans le Metal!

Le passage de l’explosion en slow-motion à la fin du clip vient, de mon point de vue, mettre parfaitement en exergue les arguments précédents de Leigh Kakaty. Le message est double : il y a une forte mise en valeur de Hayley Cramer (nouvelle batteuse du groupe) plus la « cassure », le changement d’ère peut-être ?

– L’artwork réalisé par Mike Cortada (Fall Out Boy, Issues…). Je vous laisse vous amuser à regarder la beauté des détails de ce magnifique lion tant il y en a (au passage si quelqu’un trouve Charlie, qu’il me le dise).

– A la production, on trouve le non moindre Kato Khandwala (The Pretty Reckless, Papa Roach, Blondie…). Sa griffe est là, l’équilibre sonore entre le sustain la puissance des basses ne viennent pas empiéter sur la mélodie du chant. Ce mix me fait doucement penser à Make me Wanna Die des Pretty Reckless et We are the Ennemy d’Aranda.

– Le morceau. On est dans du pop metal, clairement. L’intro fera tout de suite penser à ce fameux Don’t Stay de Linkin Park. Suite logique, un accordage bien grave avec un gros sustain dans les guitares. Une batte propre et sèche. Le côté sombre du morceau en soit.

C’est le chant qui viendra donner une nuance de blanc dans cette image; une voix plus mélodieuse, plus pop, mixée en chorus sur les refrains. Le tout plus affirmé que l’album précédent, plus « rentre-dedans ». Je parle de noir et blanc, le clip n’a que ces deux nuances….vous voyez ou je veux en venir ?

Au final on pourra dire de ce morceau qu’il est propre, à la fois classique et moderne. Pop Evil nous montre bel et bien la nouveauté qui arrive, mot d’ordre de ce nouvel album. Force est de constater que ce soit du côté musical que visuel, cohérence et pertinence sont de mise.

De mon côté, je comprends mieux l’enthousiasme de Leigh Kakaty et je le suis tout autant à l’attente de la sortie de l’album.

Anthony V.

 

Liens :
Pop Evil : https://www.facebook.com/popevil/
Arwork – Mike Cortada : http://www.mikechardcore.com/
Réalisation Clip : Columbia Tatone : https://www.columbiatatone.com/
Production,mixage – Kato Khandwala : http://brightmanmusic.com/producers/kato-khandwala/

Share