delawhere-album-still-alive-740x515

Delawhere a sorti son album Still Alive début décembre, et j’ai envie de vous en parler aujourd’hui.

On ne parle pas ici de dix tracks pour aller danser énervé mais bien d’une route de 40 minutes downtempo, un LP qui s’écoute avec sa tête plus qu’avec ses pieds.

Il est rare que je me lance  dans l’ambiant ou le Dowtempo, tout simplement parce que j’ai très peur de ne retrouver indubitablement que ce qui a déjà été fait. Après beaucoup d’écoutes, j’ai compris que Delawhere m’avait fait voyager. Alors au lieu de lister les différents morceaux, je vais vous raconter mon rêve, qui accompagne son album; si vous l’avez avec vous, il s’écoute pendant.

Il y a un garçon, et une fille, 17 ans à peine mais un amour de plusieurs années, qui s’arrête là aujourd’hui à Bruxelles, en plein hiver. On passe à autre chose, Move On.

C’est une rupture comme les autres:  de la douleur partout mais un respect dingue. Et puis c’est son anniversaire, avant qu’il ne reprenne le train une dernière fois pour Paris elle veut lui offre un cadeau, double: un endroit et un livre. Ce sera leur dernier moment. No Way Out

C’est la plus belle librairie du monde, Cook and Book, le soleil est plein la lumière magnifique il y a même une terrasse. Lui il la trouve plus belle que jamais, elle arrive même à encore sourire parfois. Râve IV.

Ils s’assoient pour goûter un cheese-cake avant de trouver leur livre, il y a un piano en plein milieu un monsieur en costume joue doucement du Chopin. Il lui prend la main et se demande comment il va faire, sans elle. Forever III

Ils ne font que se regarder, parler ce serait pleurer, ce serait gênant. Ils sont tristes, ils ne sont plus sûrs cela fait des années que leur vie à chacun, c’est quand même beaucoup l’autre, R U Looking After Yourself

delawhere

Le piano continue la lumière est toujours aussi belle mais il faut se lever, lâcher sa main accepter un dernier présent. Elle ne choisira pas un livre, mais une bande dessinée: « il y a plus de moyens d’expression ». Elle est noir et blanc, elle parle d’un homme qui a appris à aimer les hommes: Le journal de Fabrice Neaud. Ils s’effleurent en sortant de l’allée: Still Alive

J’ai le corps qui s’emballe, déjà en manque d’elle alors qu’elle est là juste à côté. Tout à ce moment précis est un rêve, tous mes sens sont en éveil je ne comprends plus grand chose, je prends conscience des mystères qui jalonneront la vie, je commence à me dire qu’en fait, je peux les accepter. Râve V

On est sur le pavé, on marche vers la gare la valise derrière et la BD dans la main. Comme des milliards d’autres avant et après moi, j’ai l’impression qu’il n’y a pas de mots pour nous décrire. Lost in Translation

On est sur le quai, je l’embrasse pour la dernière fois, on s’enlace une dernière fois. On pleure trop pour dire quoique ce soit. Silence

Je change de pays. C’est ma première rupture, la première hémorragie dans ma vie, j’imagine qu’il y en aura pleins d’autres.  Il faut que cette vie s’écroule pour recommencer, il faut quelque part que je nous tue. Sky Turned Pink

Peut-être que ce n’est pas un rêve, mais quand une musique arrive à nous faire voyager, il faut faire l’effort. Faites l’effort.

Florian Guillot

Lien Soundcloud

 

Share