6485547_aznavour_1000x625

« Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître »…..eh bien si j’ai testé. Ils connaissent, reconnaissent et surtout fredonnent « La Bohème » ! Charles Aznavour n’est plus et il est plus que cela. La nouvelle est tombée hier, plus de concerts sauf en rediffusion vidéo, plus de live sauf en audio et autre patrimoine conservé par la technologie sonorement vouée au cœur des oreilles. Nos condoléances aux vivants qui le cotoyaient mais nous le cotoyions et connaissions par écrans interposés depuis longtemps il faisait partie du paysage culturel dans cette sublime langue française en toute humilité un auteur-compositeur-interpoète s’en est allé…..il a aussi composé pour les autres, une autre manière d’aborder son œuvre et de l’apprécier :

 

merci aux chroniqueurs Songazine pour cette chanson dénichée au creux de l’émotion et du sublime, ils se reconnaîtront.

Parce que Charles Aznavour avait ce palpé-roulé-chanté de crooner variet’ jazzy en émotions et vécus qu’il savait habiter et executer avec beauté et sens….

Celui pour qui cela pris tournure qu’à 35-36 ans, qui affiche 77 ans au compteur de sa carrière musicale et cinématographique (plus de 80 films…) qui fut surnommé « Has no voice » avait quand même trois octaves en bouche voire plus, et il fut même désigné artiste du siècle (au tournant du 20ème au 21ème ) par les américains devant Frank Sinatra et Elvis Presley ! « Comme ils disent » pour l’avoir vu une seule fois, je dois écrire que c’était bien le cas…..parmi quelques autres et plus selon affinités. Depuis quelques temps, en 2017 son étoile à Hollywood « For me formidable » ne tarit pas d’éloges quant à son internationalité et ne ternit pas tant la couleur de son exceptionnelle voix française continuera à prendre son souffle dans les étoiles à présent !

7908543_017344d6-c5b1-11e8-9fdc-bf4172863561-1

Vanessa MdbS

 

 

 

 

 

 

Share