Jeanne Added - Baisers volés festival 2018

C’est dans le cadre de la première édition du Baisers Volés festival qui s’est tenue les 28-29 et 30 septembre à Saint-Malo que nous avons eu l’immense chance de rencontrer Jeanne Added quelques instants avant son concert. Elle nous a généreusement donné accès aux coulisses de Radiate, son fascinant second album.

Pour rappel, Jeanne Added, venue du classique et du jazz, s’est révélée au grand public avec l’impressionnant Be Sensational, paru en 2015. Sa tonalité rock, sombre, aux accents électro, fut acclamée tant par le public que par la critique et nous avait déjà conquises.

Pudiquement Jeanne Added nous livre que ce premier album correspondait à un « besoin vital… faire un disque a changé ma vie ».

2018. L’obscurité laisse place à la clarté. Radiate correspond à une transformation.

« La transformation c’est de passer d’un rapport à ça, nécessaire, essentiel, à quelque chose qui ne l’est pas moins mais qui a changé de nature. Une recherche en termes d’écriture, en termes de poésie, en termes de sons, en termes de musique ; construire un moment avec ce qui arrive où chacun en tant qu’auditeur peut se l’approprier, s’y raconter autre chose ».

A l’écoute des dix titres de Radiate, on sent qu’elle s’autorise à « être plus détendue, à laisser la musique se relâcher », à libérer son énergie, sa voix puissante et sublime.

Pour transformer le réel, elle revient à ses fondamentaux et s’appuie sur le chant et la danse.

« Lorsque les émotions sont trop fortes et que le réel ne suffit plus, il faut les amplifier avec la musique et la danse. »

« J’ai essayé de faire de la musique qui me permet de faire ça, de danser un peu plus, et par conséquent de faire danser les gens. »

 

La métamorphose a eu lieu.

En studio c’est donc entourée de Maestro (duo de producteurs électro composé de Frédéric Soulard et Mark Kerr) et de leur expertise en « machines qui groovent » qu’elle a travaillé pour rajouter le son des claviers et des beats à sa musique.

« Et ça s’entend vraiment dans le travail qu’ils ont fait ». On confirme.

Sur scène, avec son groupe, Audrey Henry (clavier percussions chœurs), Narumi Herisson (claviers chœurs) et Emiliano Turi (batterie), elle libère sa musique dans une explosion d’énergie.

On la sent pleinement vivante. Une onde partant de la scène traverse le public et se propage : « can you feel the vibration waving through me ». On se sent pleinement vivants.

Le son clair et organique de Both Sides nous file des frissons de la pointe des oreilles jusqu’au petit orteil. L’auditoire enveloppé par la douceur et la puissance hypnotique de Mutate, les yeux dans ses yeux, vit cet instant suspendu.

Le regard compte pour celle qui « aime regarder les gens qu’elle croise, aime croiser leur regard. »

« Je crois que je fais un métier qui est pas mal pour ça. Ça me permet de rencontrer du monde et d’échanger des regards. »

Et d’ajouter : « la musique, qui est un monde infini d’apprentissages et de découvertes, est la garantie d’avoir plein de trucs à faire pendant un bon bout de temps et en fait plus j’en fait de la musique, plus ça me plaît.

Donc voilà, tout va bien quoi (rires). »

Pour nous aussi car son album Radiate paru le 14/09 chez Naïve Records est à libération prolongée.

 

Veyrenotes et Wunderbear.

Crédit photo : Veyrenotes (Jeanne Added – Baisers volés festival)

Un grand merci à Jeanne Added et à son équipe pour avoir pris le temps de cet échange et à Gwen Chapelain pour Baisers volés festival pour l’avoir organisé.

A Jérôme V., rédac chef de Songazine.

Gé, Ariane, Jeanne Added sera le 11/10 à Marseille et le 4/12 à Nîmes, Michèle & JP, elle sera le 16/10 à Nancy, Claude, elle sera le 19/10 à Lieusaint, Malina, elle sera le 27/10 à Vendome, Nat & Val, elle sera le 16/11 à Strasbourg, Stéphane, elle sera le 29/11 à Cesson-Sévigné, Pascale & Serge, elle sera le 30/11 à Orléans, Margaux, Célia, elle sera au Zénith de Paris le 03/04/19 !… (entre autres dates)

Share