Gis Pape 740

Nous avons la chance de publier un post directement écrit par Gisèle Pape, au sujet d’un fort beau morceau qui lui tient à cœur et que nous aimons aussi !


couv-FB-type-sortie-lis-EP

Quand la première édition de mon EP Oiseau a été épuisée, je me suis posée la question d’en faire un second tirage. Je venais de jouer au festival Territoires Imaginaires, pour lequel on m’avait demandé un set autour des chansons de Oiseau, car je jouais en pleine nature. Je jouais les chansons de l’EP, et deux autres chansons, Lisandre et Les montagnes veillent. Je me suis aperçue que ces deux dernières faisaient pour moi autant partie de Oiseau que les autres, et je me suis dit alors que represser Oiseau pouvait me permettre de les enregistrer, pour qu’elles soient gravées à leur place, à côté des premières.
 
La seconde édition de Oiseau sort donc le 14 février prochain, chez le label Finalistes (label de Maud Lübeck), avec deux nouveaux titres.
Une manière de voir fixées sur disque ces deux chansons, et de clore cette grande et belle page de Oiseau.
 
Lisandre est une chanson du XIXe siècle, dans laquelle la narratrice demande à son prétendant Lisandre de calmer l’ardeur de ses déclarations amoureuses car celles-ci pourraient venir troubler la tranquillité des oiseaux. 
Fable sur la nature humaine et ses expressions démesurées, elle a conclu la plupart de mes concerts. 
Pour la mise en images, deux danseurs de menuet semblant flotter sur le sol, en habit d’ « apparat », dans cette danse poétique, « absurde » et hors du temps.
Gisèle Pape
PS : concerts à venir
samedi 1er février dès 18h30
à la BFM de Saignelégier (Suisse)
pour une soirée
la médaille h(or)s saison,
avec Jack Simard, Coal Black Horses et iAROSS

> vendredi 7 février à 20h
au Café du cinéma
de Nantes

> vendredi 3 avril à 20h30
à la Manufacture Chanson
à Paris

Gisèle Pape live
Share