gentle-giant-band

Le doux Géant règne en maître sur les terres du Rock Progressif

Je vous parle d’un temps que les moins de trente ans peuvent regretter de n’avoir pas connu…Automne 77, mon pote Dom et moi étions scotchés dans la longue file d’attente devant le Pavillon de Paris, une des salles où eurent lieu bien des concerts mythiques de l’époque, les places pour Gentle Giant fiévreusement serrées dans nos mains, les yeux rivés sur les portes du « temple », prêts à nous ruer vers les meilleures places dès l’ouverture. Là, sous nos yeux émerveillés, nous allions assister à l’un des meilleurs concerts de notre existence et je puis vous assurer qu’il y en eut plus d’un !

Gentle Giant un des leaders du Rock progressif

Gentle Giant est un groupe de rock progressif britannique qui a activement œuvré entre les années 70 et 80. Jugé prétentieux, arrogant, produisant une musique trop complexe, il est boudé par la presse de l’époque. Malgré un succès certain, il n’a jamais atteint la réputation à laquelle il aurait pu prétendre. Néanmoins, ces musiciens multi-instrumentistes de génie, nous proposent une musique racée et des compositions profondément originales avec des arrangements vocaux incroyables et des textes fouillés.

Les Musiciens : une histoire de famille         

Les trois frères Shulman, nés à Glasgow, ont toujours baigné dans un univers musical éclectique. Ils s’adjoignent, très rapidement, les talents de Kerry Minnear, Gary Green et John Weathers, atouts indispensables pour l’éveil du Géant.

Gentle Giant fait, sans nul doute, partie du cercle restreint des groupes légendaires qui ont régnés en maîtres incontestés sur le monde du Rock Progressif comme Pink floyd, King Crimson, Yes et Genesis (avec Peter Gabriel). Ses albums culte s’étalent entre 1970 et 1976 et contrairement à ses congénères, aucun autre ne s’est, à ce jour, risqué dans son sillage. Les influences majeures de ses musiciens semblent émaner du Classique et de la musique Baroque.

Les meilleurs albums

Voici donc des « Oldies » exceptionnels à redécouvrir sans modération et qui mériteraient l’obtention d’un prix, (certes tardif !) aux « Songazine’s Awards ».

GEANT, est donc le terme le mieux adapté pour définir ce groupe !

Dans la même veine :

NEANT

Pierre Videcoq

gentle giant cover

Share