Peter Hook & The Lights

Vous avez été nombr·euses·eux (alors l’écriture inclusive, on en est où ?) à nous écrire en 2017 pour nous faire part de vos points de vue, idées, coups de cœur ou coups de gueule. Petit florilège ici.

Pas facile d’être rédacteur en chef d’un webzine musical. C’est une véritable entreprise : il faut fédérer, énergiser, dynamiser, organiser, démarcher, valoriser, recruter…. On s’expose parfois à des critiques énervées, véhémentes voire revendicatrices. Ça démarre fort ! Ce sont les oreilles du patron qui vont siffler !!!

Kazakh rouge

Құрметті Songazine,

Vous vous dites les parangons de l’indépendance… Un webzine non monétisé, réalisé par des bénévoles, des choix rédactionnels guidés par vos coups de cœur, mettant en avant parfois le plus sombre des artistes, dont personne n’a entendu parler jusqu’alors. Certes ! Dont acte ! C’est tout à votre honneur

Mais quand vous passez sous silence l’incunable de 2017, le 1er EP du groupe kazakh Жаңа жыл, je m’insurge en faux et m’hirsute le cuir chevelu par capillarité ! Un groupe dont les prestations scéniques à travers tout le pays (Karaganda, Chimkent, Petropavl, Aktaou…) sont faramineuses.

Mais sur quelle planète vivez-vous donc pour passer à côté de tels talents ? C’est inadmissible !

Monsieur V., sachez que je ne vous félicite pas pour cet oubli fâcheux qui fera date et tâche pour votre webzine !

La décence m’oblige à vous le dire en kazakh : говно !

Anonyme (аноним)

 

Hétéronymes inquiétants

J’ai dénombré, sur les 152 chroniques que vous avez fait paraître sous votre plume cette année, autant de pseudonymes parmi lesquels : ‘’Work in progress’’, ‘’Word in good’’, ‘’2 cats’’, ‘’Happy today’’, ‘’Pas nyctalope’’, ‘’Work from home’’, ‘’Flight delayed’’, ‘’Solidaire’’, ‘’I love summer’’, ‘’3 accords’’, ‘’Devil’s Music’’, ‘’Tout facilement’’, ‘’Aficionado’’, ‘’Aleph’’, ‘’In the 4th dimension’’, le dernier en date ‘’ Two zero one eight’’, etc.

Ce qui fait de vous le plus polymorphe et polyglotte des rédacteurs en chef de webzines au monde !

Mais pour qui vous prenez-vous ? Que l’immense poète lisboète Fernando Pessoa écrive sous différents blazes, soit. (NDLR : Il avait créé 72 hétéronymes différents : Bernardo Soares, Ricardo Reis, Alberto Caeiro, Alvaro de Campos, etc). Mais si cela révèle chez vous autant de personnalités différentes, alors permettez-moi de vous dire que c’est inquiétant !

Feliz Ano Novo quand même !

Luis Manuel, Lisboa

fernando-pessoa

*****

Revival

2017 aura été l’année de retours émérites : Slowdive, Ride, Marquis de Sade, Peter Perrett, The Pastels, The Fleshtones, Trisomie 21, Broken Social Scene, Boss Hog…

En 2018, on compte sur The Stone Roses, The La’s, The Human League, My Bloody Valentine, The Boo Radleys, The House Of Love, Phil Collins. Ah non, pas Phil Collins !

*****

Obsolescence programmée

Chère Vanessa Mdbs,

Merci de nous avoir fait découvrir Bruno Tognin dans votre jolie chronique d’octobre. Un artiste qui délivre des sons électro avec son pad ultra-sophistiqué. En revanche, je suis surpris que votre rédacteur en chef vous confie cette mission de chroniquer la nouvelle technologie musicale, vous dont le Mac datant de 2012 est en bois d’orme avec des incrustations de nacre sur le pourtour de l’écran ?!?

Bill Gates (La Fresnaye sous Chédouët).

*****

Dithyrambique

Avec vous, pas d’abstinence textuelle, vous êtes de l’énergie en barre ! Quel plaisir de lire quotidiennement vos chroniques plutôt que d’avoir à attendre un long mois mon magazine de rock papier. Longue vie à vous et portez-vous forts encore en 2018 !

Aurore F (Montélimard)

NDLR : Merci à vous chère Aurore. Songazine va évoluer encore en 2018, vous le découvrirez très bientôt. D’ici là, nous vous souhaitons une belle année 2018 !

*****

L’originale et documentée chronique ‘’Chant, son et chocolat’’ de Vanessa Mdbs, a suscité un nombre impressionnant de lettres et mails. Sélection.

Bean to bar

Depuis qu’il a lu votre chronique ‘’Chant, son et chocolat’’, mon mari me harcèle pour me badigeonner le corps de chocolat liquide et m’infliger des séances photos avec des poses longues comme un jour de crachin en Bretagne ou une playlist de Vianney passant en boucle. Je n’en peux plus !

Madeleine Suchard

chocolat woman

Premier de Cordy

En matière de chocolat, je serais plutôt ‘’Chocolate Jesus’’ (NDLR : Tom Waits sur l’album ‘’Mule variations’’, 1999) que ‘’Chaud cacao’’ d’Annie Cordy !

NDLR : On vous comprend.

Soleil levant

Dans votre chronique ‘’Chant, son et chocolat’’, vous mettez en avant le Pays du Soleil Levant : Je vous cite : ‘’Mention spéciale au chocolat japonais fondant en bouche, une explosion de saveurs dépaysantes séjournant au palais (sanshou, kaki yuzu, thé matcha etc.)’’.

Pour le chocolat japonais, passe encore !

Mais ne vous avisez pas de chroniquer le retour de Tokyo Hotel en 2018 ! Sinon je me fais hara-kiri ! (et vu mon allergie aux grands perroquets et au fromage, ce serait fâcheux).

Caca Chocolat - Professeur Choron - Hara-Kiri

*****

 

Night-clubbing underground

Soirée new-yorkaise underground ce week-end au CBGB’s avec les Ramones, Television et Johnny Thunders… C’est la ‘’fève’’ du samedi soir !

*****

Beast est en toi

Merci de m’avoir fait découvrir le label Beast Records, incontournable à Rennes. A l’occasion d’un déplacement professionnel (je suis commercial dans les macreuses de porc), j’ai poussé la porte de la boutique sis au 7 rue de la Motte Fablet, en plein centre-ville de Rennes. J’y ai discuté punk-rock-garage avec le boss des lieux, Sébastien Blanchais, un type adorable et intarissable sur la scène rock australienne. Je vais prospecter encore plus sur la région rennaise ces prochaines semaines, histoire d’avoir un alibi pour revenir chaque mois dans le coin !

Jean-Claude Convenant (itinérant)

logo BEAST RECORDS

*****

Places fortes du rock

Votre dossier du mois de mai ‘’Rennes capitale du rock’’ était très documenté et fort intéressant.

A quand de prochains dossiers sur d’autres places fortes du rock en France : Le Havre, Brest, Bordeaux, Nancy, Limoges (trouvez l’intrus).

NDLR : On y pense, on y pense…

*****

Coup de gueule : j’en ai Marr !

Cher Songazine,

Le coffret deLuxe des Smiths ‘’The Queen is Dead’’ vient de sortir. Mes boots trônent déjà sous le sapin et je sais que le papa Noël rock’n’roll me le déposera dans la nuit du 24 au 25 décembre.

Si par malveillance ou provocation, je retrouve à la place le LP des BB Brunes au pied de mon sapin le 25 au matin, je ne répondrai plus de rien et buterai tous les rennes qui se trouveront sur mon passage. Jusqu’au dernier ! Non sans leur avoir fait au préalable des bois d’honneur !

Maurice Hunter alias ‘’Moz’’

NDLR : La rédaction tient à informer les défenseurs de la cause animale (dont nous sommes) : Maurice a bien reçu le cadeau attendu. Nous voilà rassurés.Tranquille Maurice, tranquille.

The Smiths_The Queen Is Dead

*****

Hooky, grand cœur, belle âme

Peter Hook (ex-bassiste de Joy Division et New Order) a toujours été une grande gueule; il le démontre à nouveau dans ‘’Substance – New Order vu de l’intérieur’’ paru aux Editions ‘’Le Mot et le Reste’’, où il égratigne ses anciens camarades de jeu, Barney Sumner en tête.

En revanche, l’homme a une grande âme. Le 28 octobre dernier au Trianon, concert de Peter Hook & The Lights : ayant repéré un gamin d’une dizaine d’années en bord de scène qui connaît par cœur toutes les paroles de Joy Division et New Order, il vient lui offrir en mains propres son tee-shirt à la fin du concert.

Bravo Monsieur Hook ! Grande gueule mais grand cœur aussi !

Share