Brome

Quand sonnera l’heure de faire le bilan de l’année 2017, de lister ses meilleurs artistes et découvertes, je n’oublierai certainement pas de citer Brome et l’album Grand Bois.

Un coup de cœur direct par l’artwork déroutant et étrange qui parlera fort à quiconque s’est aventuré sur l’Ouest du continent africain, mais pas que… Bravo pour démarrer à Nicola Lo Calzo, photographe qui a capturé un moment étrange et pourtant banal comme chaque jour en produit sur ces terres.

Brom album Grand Bois

Quant aux chansons, ce fut un immédiat envoûtement pour les ambiances, les orchestrations et surtout les paroles. De véritables histoires racontées en un « spoken word » spécifique, mélodieux, chanté et susurré dans votre oreille. Chansons douces mais acides, lancinantes mais pleines de piquants et qui marquent votre oreille interne.

J’ai la chance de parler à Timothée Demoury, heureux résident berlinois, pour lui témoigner de mon admiration à ce sujet et entendre son affirmation du goût pour le mystère, le vaudou, les voyages, le non-dit et bien évidemment l’Afrique. Un homme ouvert et défendant son œuvre avec finesse.

Fait : les descriptions sont riches de sens et fortes d’évocations multiples, laissant le champ à interprétation et rêverie. Bonne nouvelle pour des morceaux qu’on peut écouter et ré-écouter. Cinématographique musique, effet garanti.J’y apprends que « Taurus makasi » signifie taureau fort mais ce n’est pas pour autant que le voile est levé sur ces paroles qui m’interpellent. Qui ou quoi donc brûle dans son brasier des parcelles ? La cité évoquée est-elle encore en guerre ? Celui ou celle qui veut mourir, est-ce pour une vraie bonne raison ? A Kin’ peut-on quand même échapper à la montée des eaux ?

L’artiste va tourner en formation légère et quasi acoustique, minimaliste en Allemagne, Belgique et en France et il serait bon de le voir et l’entendre interpréter cela. Surveillez son site, c’est un avis amical. On vous rappelle qu’il y a peu de chances que vous échappiez à ses propriétés chimiques (Le brome est l’élément chimique de numéro atomique 35, de symbole Br. C’est un membre de la famille des halogènes. Son nom dérive du grec bromos, en raison de son odeur piquante).

Non, je n’oublierai surtout pas Grand Bois dans ma sélection de l’année.

Jérôme « makasi » V.

 

Share