Francesco Tristano pix

Invitée dans ce nouvel espace, la Seine Musicale, îlot au creux de la seine je découvre un homme et ses pianos ;

Arrivée à l’île Seguin transformée depuis peu en salle de concert, je me réjouis déjà à l’idée d’y vivre un moment de douceur musical.

Je ne suis pas déçue par l’ambiance envoutante de l’endroit. Avant même d’entrer dans la salle de concert, le nez en avant et les narines déployées, j’hume avec bonheur ce lieu. Le bois de la structure sent divinement bon. Tout en arrondi, la salle a des allures de ruche avec ses alcôves délicatement tracées au plafond. L’odeur ne fait qu’accentuer cet aspect, senteur sèche, cèdrée, miellée, le bois est ciré. Une entrée solennelle de l’artiste à l’allure de guêpe confirme cette idée.

C’est dans une ambiance plutôt intimiste qu’il nous salue de toute sa grandeur. Installé au piano, il nous conduit dans son univers tout en douceur, avec une élégance affirmée. A la beauté s’ajoute la vibration. Parfois des accords marins ou naturels nous font naviguer. La musique nous entraine dans des tableaux tintés d’accord miellée. La musique et l’odeur s’entremêlent. Il nous explique qu’il a décidé de construire son nouvel album sur le thème de « qu’est ce qu’une mélodie ? ». En effet, elle prédomine, bien que d’autres pianos électroniques se cachent dans le cœur du piano à queue.

Bercée par le rythme envoutant du piano, Francesco Tristano nous surprend nous fait croire que l’on connaît cet air et non… il intrigue. Il me semble être familier avec certains passages mais, non, c’est tout neuf, tout droit sorti de son imagination, développé pendant un an.

Lorsque que le jeune artiste prend le micro il nous explique admirer un autre pianiste qui aime être là où on ne l’attend pas. C’est son talent, cet adepte du rythme et des beats qui nous fait passer un moment avec les notes suaves du piano.

Il nous explique finalement que sa démarche artistique sur cet album revêt le ton de la mélodie. Francesco Tristano s’attache à trouver des mélodies à en comprendre la contenance. Il nous partage une citation qui résume le concept de mélodie comme suit : « une mélodie c’est un air que nous pensons connaître mais que finalement nous ne connaissons pas ». Avant son dernier morceau, l’artiste se permet même un « J’ai besoin de savoir si vous êtes chaud ce soir », bien joué Francesco, embarquement réussi !

Eléonore DS

Share