the-pretty-reckless-poses-for-a-portrait-at-rock-in-rio-2015-tpr

Je devais aller chercher un ampli Peavey « vintage », acheté d’occasion par mon fils Guillaume du côté d’Orléans. Un vrai frigidaire pour la partie baffles et la tête d’ampli permettant de brancher basse ou guitare et avec des effets pas mal du tout… Le Bon Coin : c’est partout et tout le temps et il faut bien s’aider dans une famille, non ?

Je prends un peu au hasard un CD dans la pile « à écouter » : Who are you selling for de The Pretty Reckless. Et hop, pour la route !

Aveu du rock critic : j’avais trouvé la pochette (très) laide. Donc… procrastination !

the-pretty-reckless-who-you-selling-for

Et puis… coup de cœur pour ces morceaux rock, un peu hardos, bien mélodieux, avec la superbe voix de Taylor Momsen. Ça chante, ça crie, ça possède une âme et ça vous donne envie de monter le son. Guitares au cordeau, rythmiques endiablées ou retenues mais toujours accrocheuses. Rock alternatif nous dit-on ? alors ok, le changement c’est maintenant (ok ok je sors)

CD écouté trois fois de suite avec mon fils, tout en faisant le trajet sous une pluie battante. Et là , tout en écrivant c’est un plaisir que de se repasser les 12 morceaux.

NB / Le type qui vendait le Peavey est très sympathique, un fondu de musique, de beau son, de matériel et de guitares.

Nous repartons avec un joli morceau de matos vers Paris.

Alors je me dis que le hasard a bien fait les choses, the Pretty Reckless un excellent album et leur directeur artistique pour le choix de la pochette… euh, hmm…

Take me down, track 3 : gros potentiel de « hit » rock, à mettre dans sa voiture avec le son poussé vers le maximum.

Le hasard fait parfois bien les choses.

Jérôme «lucky boy » V.

PS : c’est hyper lourd un ampli vintage Peavey, heureusement qu’ils y ont mis des roulettes !

peavey-130-w-amp-head-4x12-speaker-half-_1

 

Share