Affiche Lineup

Vous êtes vous déjà demandé ce que peuvent bien écouter les biches résidentes du bocage normand ? Pour ce qui est de l’hiver et de l’automne, on ne saurait dire, en revanche mi juin on a une petite idée…

Pour la quatrième année consécutive, la commune de Cisai-Saint-Aubin accueillera le Biches Festival du 14 au 16 juin 2019, créé et produit par l’association Super Biche en partenariat avec Öctöpus. Imaginez un festival à taille humaine, une équipe de bénévoles motivés à bloc, une nature accueillante (qui n’empêche pas les organisateurs d’avoir prévu une infrastructure appréciable en cas de météo contrariante) et bien sûr une programmation indépendante pointue et alléchante servie sur un plateau. Cette année pour murmurer à l’oreille des biches et remuer les sabots on pourra compter sur le rock frénétique du trio parisien Pion, sur la rough wave furieuse de Structures, sur le rock garage psyché de Swedish Death Candy (qui comme leur nom l’indique viennent de Londres), sur Bryan’s Magic Tears qui dessine une jonction flamboyante entre rock psyché 60’s et rock indie 90’s, on traversera aussi la jungle rock tropical de Cannibale, avant de surfer sur les sons vitaminés de Spa Massage – Girl Club puis de découvrir l’univers pop rock psyché de Michelle Blades à travers son dernier album Visitor. Enfin on s’abandonnera aux guitares énergiques et à la noise pop de TH Da Freak.

Pour les biches qui seraient plus électro, le bocage s’ouvrira en grand aux plages musicales de Bon Entendeur, Petit Prince, Oktober Lieber, Tito Candela et son trip sonore surprenant, la transe électro pop du brillant Buvette, sans oublier le magicien Fakear, l’un « des locaux de l’étape » de ce Biches Festival 2019.

Les biches aussi seront « aphones à force d’être à fond » avec Aloïse Sauvage, elles n’auront plus qu’à récupérer avec le doux et brillant Voyou, qui fera raisonner les bruits de la ville en plein champ. Elles seront impressionnées par les chansons intimes aux orchestrations largement pop d’Adrien Legrand et par l’atmosphère pop folk mélancolique et raffinée d’Ysé Sauvage. Histoire de repartir pour un voyage dans l’univers multidimensionnel renversant de la prodigieuse Léonie Pernet. La pop émancipée de Bumby tutoiera la fantaisie et les rêveries de Pi Ja Ma.

Tout ça à 2h de Paris et 1h de Caen, grâce à des billets au prix aussi doux que le pelage de Bambi, avec camping gratuit (et navettes assurées jusqu’au festival), où pour les plus aventuriers, des tipis seront à louer moyennant quelques bichescoins.

Si les bocages du Biches Festival ont désormais gagné en trois ans leur place dans le panorama hexagonal des festivals, il y a fort à parier que cette prochaine édition sera courue.

Séduit ? Alors n’hésitez plus, venez danser avec les biches !

Veyrenotes et Wunderbear

Affiche réalisée par Nicolas Camus, normand et chanteur de Cannibale

Le site du Biches Festival juste !

Share