Les Francofolies 2018 - Aldebert
Cet article est le numéro 1 sur 5 du dossier Francofolies 2018

Nous avons vu Enfantillages 3, le nouveau spectacle d’Aldebert, dédié encore une fois aux enfants (mais pas que !), et on s’est prises à rêver…

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, je crois que ce serait un joyeux bazar à la maison.

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, ils réclameraient instantanément des baskets à roulettes, un skate board, une balançoire, un trampoline, et se mettraient à courir, rouler et sauter partout et en toutes circonstances.

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, il les accompagnerait à l’école en chantant, pour oublier que « la vie d’écolier c’est pas c’qu’on croit ».

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, ils sauraient apprivoiser leurs peurs et pourraient même devenir amis avec un zombie.

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, il leur ouvrirait l’esprit à tous les styles de musique, du reggae au rap en passant par le hard rock et les musiques du monde. Parce que les enfants aussi ont droit à « Du Gros Son », du vrai.

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, il leur apprendrait à respecter la planète.

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, il leur expliquerait ce qu’est la vie, tout en poésie.

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, il leur apprendrait plein de tours de magie : ils seraient capables de faire se lever et danser une foule entière, les très jeunes, les plus vieux, et les encore plus vieux.

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, ils feraient des checks lapins avec leur super-mamie.

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, ils développeraient une capacité à s’émerveiller sur le monde qui les entoure, mais aussi à s’indigner.

Si Aldebert était la nounou de mes enfants, il leur présenterait ses musiciens, et les petits apprendraient à jouer toutes sortes d’instruments de musique, du piano, de la trompette, mais aussi des boomwhackers. Ils comprendraient alors que la complicité de jouer ensemble, c’est ce qui connecte les gens.

Bon, alors, Aldebert… quand est-ce qu’on t’embauche ?

Les Francofolies 2018 - Aldebert

Anne-Laure et Violette, complètement nana na nanère

Dans le dossier :Francofolies de La Rochelle, troisième jour ! >>
Share