004-1800x1200

Une petite découverte sur le tard qui nous vient du Danemark, The Wands et leur nouvel EP Faces, sorti début septembre chez Fuzz Club Records.

Prélude semble-t-il d’un nouvel album… Faces regroupe six morceaux dans une sorte d’un rock psychédélique clair/obscur. La bande de Christian Skibdal nous délivre vingt deux minutes de moments planants dont la puissance vient direct des sixties-seventies. Orgues vintages, voix perçante et de solides soli de guitare sont les ingrédients de The Wands.

The Wands

Cosmic Trip

Living The Dream nous fait décoller dans un monde psychédélique, dans un rêve éveillé, proche des portes de l’expérimental. On enchaîne sans transition avec Faces, aux allures de rock psychédélique aux puissances chamaniques. A la deuxième minute, la guitare se met à rugir et on se laisse tomber dans les nombreuses faces du psychédélisme. Cosmics Sinners se tourne dans un western, style Il Etait Une Fois dans l’Ouest. Puis, les décibels se déchaînent partant dans d’énormes moments fuzzy, hypnotiques et sauvage. Magistral !

Out of Fever commence dans une ambiance mystique, la voix nous plonge dans les ténèbres, la magie noire. Ce rythme lent et grave rajoute de la malice dans le morceau. Les guitares stridentes hurlent. Cela nous rappelle les premiers Black Sabbath.  On s’échappe avec Between Heavens qui nous amène plus dans la clarté sonore, une sorte de balade sixties de garage psychédélique. Outro clôture l’oeuvre. On part de nouveau dans un voyage astral vers les confins de l’univers.

Au final, Faces de The Wands est  un très bon EP. Il nous met en appétit avant leur concert en France, dimanche prochain au Point Éphémère. Songazine y sera sans doute pour finir sur une note psychédélique son weekend.

Thomas Monot

Bonus lien : 

Faces

Share