rock en seine

Lecteurs de Songazine, notre recommandation, chaude comme un été qui n’habite pas à Paris, brûlante comme un jour de Juillet 1976 est simple.

Réservez vite vos places, et ne soyez pas pingre : hop ! un forfait trois jours à 119 €, pour ROCK EN SEINE 2016. Must go !

What ? Si vous avez l’énergie basse de ne voir, disons à peine 4 concerts par jour, cela fait 12 concerts en tout et donc moins de 10 euros par gig ! Donné, et tout cela dans le cadre très cool du Parc de Saint-Cloud, au milieu d’un public varié et agréable ; familial et ouvert.

Et la programmation ?

Madre de dios, mais oune merveille !!

Je vais vous faire un aveu : le plus dur c’est de préparer en amont son propre running order, heure par heure, de foncer de la scène A à la scène B quand on a deux coups de cœur qui se suivent. Chaussures défoncées, mollets tendus, soif de rescapé du Sahara en cas de beau temps ou option trois tonnes de gadoue dans chaque botte s’il pleut. Mais quel bonheur, juste l’impression d’avoir une boîte des meilleurs bonbons et l’embarras du choix. Euphorie incroyable.

Pour Songazine, sur l’affiche actuelle, qui a déjà connu des ajouts récents superbes, une liste de noms bien notés : Massive Attack, Sigur Ros, les mythiques BJM, Editors, La Femme, Gregory Porter, Clutch, les formidables Royal Republic, mon ami Bombino, les petites futées de Beau, le prometteur Theo Lawrence !

Mais envie de voir aussi Sum 41 ou L7 pour se marrer ou la légende Peaches.

Et les grands Last Shadow Puppets, Et Iggy, Iggy ??

rock en seine

rock en seine 2

Too much, trop fort !

On va y aller, on va y foncer et on fera le maximum, car dans un festival il faut aussi parfois se poser, boire 3 ou 4 bières, manger un truc bien grillé et gras, regarder les autres, échanger et se marrer, sans oublier de faire quelques interviews et conférences fort intéressantes pour le côté presse.

Jérôme « Seine et Oise » V.

 

 

Share