Nicolas Haas Origine

Nicolas Haas

 Un beau jour on fit la rencontre de Nicolas Haas, auteur-compositeur-interprète atypique et remarquablement attentionné qui nous offrit son vinyle EP numéroté, intitulé amour (7 music/ Autoproduction, 2015) sorti le 14 février 2016. Fait avec nostalgie, énergie, bonnes ondes et surtout beaucoup de passion ce vinyle interpelle par son visuel chatoyant et la teneur de ce mot-titre. Le passant sur une platine (vintage avec grésillements !) là on comprend vite qu’il faut plusieurs écoutes afin de saisir toute sa portée, les subtilités sonores, poétiques, les nuances mélodiques et rythmiques apportées avec soin à l’élaboration de cet opus. On a aussi pu avoir le CD de l’EP origine (2017, Autoproduction / Modulor). On profite mieux des embouteillages en voiture pour se donner le temps de s’imprégner de ces 5 titres qui font partie de son projet tryptique origine, amour et symbole (dernier et troisième opus à venir). Ne cherchons pas de majuscules aux titres, la grandeur en lettres de noblesse est à l’intérieur, à l’image des quelques clichés familiaux que l’on découvre reproduits à l’intérieur du vinyle ou du CD estampillés à la couverture étiquetée d’un cahier d’école vintage. Cette plongée dans l’existence passée ou encore présente de l’artiste en mode album photo d’époque illustre bien le propos intergénérationnel et la continuité exposée en sons et paroles et donne une touche d’authentique en valeur ajoutée. amour préfigure l’origine, la famille et ce qui est à la naissance de toute chose ou être. Nicolas Haas, normand d’origine, a baigné tout petit dans les effluves sonores du piano et il s’est lancé tout naturellement dans le mixage et arrangements d’albums pour d’autres et lui-même par la suite. Un premier album Pensées en escalier (2000) sort sous le pseudonyme Laconic et un deuxième album instrumental electro-ambient dans la foulée Le Théorème des ondes (2000, UWe) nommé aux Victoires de la musique en 2001. L’année 2001 est non encore écoulée qu’il sort Electrosphère et Nucléocubes (2001, Primaa/La Baleine) double album dark-ambient experimental que l’on peine à trouver malheureusement aujourd’hui.

(c) Nicolas Haas

Il évolue ensuite en groupe, se produit en concerts et en 2006 avec la naissance de l’album Une île à ma portée débute une collaboration artistique avec Matthieu Imberty ex-guitariste de No One Is Innocent que l’on retrouve sur l’EP origine. Matthieu Imberty y participe avec sa guitare notamment sur le morceau introductif ‘‘Le ruisseau et l’oiseau’’. Le tout relevé par la basse d’Antoine Reininger, de violon etc. c’est une recette orchestrale qu’il ne faut pas manquer de goûter. Autant dire aussi qu’on peut effectivement y identifier des teintes à la Dominique A, notamment sur le titre ‘‘La peau’’ dont les douces paroles dévoilent peu à peu une hypno-électro des plus attrayante.

NIcolas Haas 1

Cette bonne découverte mixant musique acoustique et électronique aux voix, a une voix au chant plus parlée comme sur le titre ‘‘Je suis’’ d’un naturel plus que surprenant. L’humain naissant et évoluant au sein du temps qui passe est l’essence même du tryptique dont l’existence est toute un symbole sans doute le découvrira-on lors de l’écoute du troisième volet final prochainement. A noter la voix entraînante de Nathalie Ré en choeur et la famille, un des biens les plus précieux que l’on reçoit à l’origine dès la naissance, présente sur le morceau ‘‘D’où je viens’’ avec la participation de Mika Haas.

(c) FB NICOLAS HAAS

En musicien prolifique, Nicolas Haas a crée la musique de nombreux documentaires et spots publicitaires dont on se gardera de donner quelques exemples tant il y en a et en aura encore (aller si on cite quant même celui d’Harley Davidson en 1999 par exemple). Eh oui, c’est lui derrière toute une multitude de bandes sonores que l’on a sans doute entendu ! Sélectionné pour le Grand Zebrock 2013, honoré par divers prix, il continue son bonhomme de chemin comme si de rien, avec énergie et talent, traçant la route de son œuvre comme se trace les arrondis vinyles ou les notes sur partitions.

https://www.facebook.com/nicolashaasamour/

 

 

(c) Facebook Nicolas Haas

Vanessa Mori-D

 

 

 

 

 

 

 

Share