navarre 7

Depuis presque 2 ans jour pour jour, et le dernier concert (magistral, comme toujours) de Deportivo à la Maroquinerie, où le groupe avait notamment joué l’intégralité de leur premier album, Parmi Eux, les fans que nous sommes n’avaient pas beaucoup de nouvelles du rayon de soleil sur le rock français.

navarre 6Et c’est ainsi qu’en début d’année, Jérôme Coudanne, chanteur et guitariste du trio de Bois d’Arcy, annonce qu’il travaille depuis deux ans sur un projet solo, intitulé NAVARRE. L’album est composé de textes en français (mis à part quelques phrases et mots en anglais et même en allemand sur Nein Oh Nein, même si ça reste très marginal). Les 10 morceaux originaux sont accompagnés par deux reprises (l’instrumental Mon Nom de Rodrigo Amarante et Ma Colère de Françoiz Breut). Le disque, intitulé Eurotrash Summer, sortira le 7 avril 2017.

pochette de l'album

pochette de l’album

Il ne faut pas s’attendre ici à un nouvel album de Déportivo, même si des similitudes existent. On reconnaît par exemple la patte de Jérôme sur la composition et sur les textes. Mais la manière de créer la musique est assez différente. Telle était la volonté du musicien, proposer quelque chose de nouveau par rapport à ce que faisait le trio. Dans une certaine mesure, ce disque est la continuité de Déportivo, tout en s’en démarquant de manière assez radicale sur la forme et dans la façon de composer.

navarre 2Ainsi, Jérôme a composé et enregistré l’album à Barcelone, dans la chaleur estivale de la ville catalane. Un peu comme pour Ivres et Débutants (Deportivo, 2011), le chanteur a souhaité retrouver le côté ludique de la musique qu’il créé et en a composé la majeure partie sur son téléphone, en déplacements, dans les transports, sur la plage, etc. Le voyage est une source d’inspiration constante pour l’auteur-compositeur : la ville de Berlin lui a notamment offert de nouvelles perspectives lorsqu’il a commencé à écrire les morceaux de Parmi Eux (Déportivo, 2004).

navarre 1Les guitares sont donc assez nettement en retrait sur ce premier opus solo et laissent largement la place aux synthétiseurs, sans pour autant disparaître. Les boîtes à rythme prennent le pas sur la traditionnelle batterie. L’ambiance du disque, marquée par le décès du père de Jérôme, la perte d’un proche, les évènements tragiques du 13 novembre à Paris et de Nice l’été dernier, est plutôt sombre dans l’ensemble. Eurotrash Summer se veut en effet le reflet de la fin d’une époque et des mutations de la société, du repli sur soi et du protectionnisme des nations jusqu’au triomphe du divertissement sur la culture en Europe (le plus « rock » de l’album et deuxième extrait Comment Fait-On ?). En résulte un disque teinté d’une certaine noirceur (le premier extrait C.C.S.), de langueur (le magnifique Zombie Zombie ou encore l’interlude acoustique du bord de plage Radio Bogatell) voire de pessimisme (Supernova, Décadence). Pour autant, on ne dirait pas de ce disque que c’est un album déprimant qui dépeindrait tout en noir. Au contraire, c’est une invitation à danser et à profiter d’une fin d’été (ou d’époque) moite sur laquelle flotte une certaine torpeur ambiante. Comme un moment suspendu entre deux phases. Et au fil des écoutes, la beauté des morceaux, des textes, des compositions et des arrangements se révèle. Et elle se révèle jusqu’au sublime, grâce à la production et au mix impeccables de Stéphane Briat (Air, Phoenix, Sébastien Tellier, entre autres).

navarre 3Le premier album solo de NAVARRE est un album que je qualifierais de beau, sombre, élégant, tantôt posé tantôt plus dansant et qui révèle sa puissance à chaque nouvelle écoute. Il faut évidement (je le répète !) laisser de côté Deportivo lorsqu’on aborde ce disque car la curiosité de Jérôme l’a nourri de nouvelles influences (Mac De Marco, Benjamin Biolay, Frank Ocean, The Growlers, Sebastien Tellier , La Femme, …) ce qui en fait un disque singulier.

On a hâte de voir NAVARRE jouer sur scène ces nouveaux morceaux et bien évidemment voir la forme que prendront les titres de Deportivo, qui, on l’espère, seront de la partie !

-Matthias-

Voici la tracklist de l’album :

01 Supernova
02 C.C.S.
03 Décadence
04 Comment fait-on ?
05 Banlieue vortex club
06 Dragon
07 Radio Bogatell
08 Eurotrash summer
09 Zombie Zombie
10 Ma Colère Part. 2
11 Mon nom
12 Nein oh nein

Je vous laisse découvrir (si ce n’est pas encore fait) les deux premiers clips de NAVARRE :

Pour les dates de la tournée à venir, je vous invite à vous rendre sur la page officielle : https://www.facebook.com/navarreofficiel/?fref=ts

 

Share