MIDNIGHT SCAVENGERS Band

Défi songazine : combien de groupes de rock australiens sauriez-vous citer ?

Une petite vingtaine ? Parmi les plus médiatisés (groupes indé et mainstream confondus)… The Easybeats, The Aints, The Bee Gees, Dead Can Dance, Midnight Oil, INXS, John Butler Trio, AC/DC, Airbourne, Men At Work, Crowded House, Silverchair, Nick Cave & The Bad Seeds, Angus & Julia Stone, Jagwar Ma, Wolfmother, Pond, King Gizzard & The Lizard Wizard, Tame Impala

La scène rock Aussie regorge de groupes indé talentueux et notre tropisme naturel pour la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, parce que plus proches de nous géographiquement, ne doit pas l’occulter.

Nous gardons encore en souvenir les claques reçues lors de l’estival Binic Folks Blues Festival avec les performances scéniques de Cash Savage and the Last Drinks, Los Dominados et des frères Geoff et Ben Corbett (Six Ft Hicks, Shifting Sands et Gentle Ben & His Shimmering Hands).

Autant de groupes qui ne causeront pas votre  »Perth » et dont l’ascendance est légendaire : Spencer P. Jones (Beasts of Bourbon), The Drones et Nick Cave.

Midnight Scavengers, littéralement ‘’Les Charognards de Minuit’’, est l’un d’entre eux.

Originaires de Melbourne, les deux leaders Johanna Brockman (ex-Dirty Skirt Band, groupe de James McCann, ex-Drones) au chant et guitare et Dimitri Kucharzewski (Hollowmen, collaboration avec Nikki Sudden) au chant et clavier, dandy échalas tout de noir vêtu, se sont rencontrés à… Berlin, ville foisonnante propice aux rencontres artistiques.

Band 4

Jeff Lee Hooker (Dirty Skirt Band, Kim Salmon – guitariste de Beasts of Bourbon -, Darling Downs, Brian Hooper’ s band) à la basse, Tim O’ Shannassy (Paradise Motel, MJ Halloran) à la batterie et Andrew Watson (Charlie Marshall and The Body Electric, MJ Halloran, The Man Who Wasn’ t There, Waywardbreed), guitare / violon, complètent le band.

Une amie rennaise, habituée du Mondo Bizarro – c’est vous dire son goût très sûr en matière musicale – m’avait la première parlé de Midnight Scavengers et de leur premier LP ‘’éponyme’’ sorti en 09/2016 sur le label Closer Records.

Artwork 1st LP Midnight Scavengers

Une vrai découverte et un coup de maître mettant en avant les deux voix de Johanna et Dimitri (aux accents Hazlewoodiens), toutes en croisement et en fusion, avec des covers de Tom Waits (‘’All The World Is Green’’), Bob Dylan (‘’One Too Many Mornings’’) et Rowland S. Howard (‘’Autoluminescent’’), complice de Nick Cave au sein de The Birthday Party et The Boys Next Door.

Le nouvel album, « Anga Vale », anagramme d’Alan Vega, l’influenceur de la pop synthétique et de la vague électronique du début des 80’s, vient de sortir le 22 septembre 2017.

‘’Anga Vale’’ est devenu un hommage à Tonio Marinescu, figure emblématique du rock rennais (Kalashnikov, Casse-Pipe, Dead Horse Problem, Red, Laetitia Sheriff, Gil Riot Band…), un artiste énorme dont la gentillesse n’avait d’égale que l’humilité et la simplicité.

Tonio Marinescu avait joué avec les Midnight Scavengers lors de leur tournée européenne à l’automne 2016 et participé à l’enregistrement de l’album, avant de partir rejoindre les anges du rock le 11 décembre 2016.

Tonio était également peintre, inspiré par Egon Schiele. La pochette de l’album a été créée à partir d’une de ses peintures.

Artwork 2nd LP Anga Vale

Les douze titres de l’opus alternent entre colère et lyrisme (‘’All Is Said And Done’’), entre ténèbres, beauté et violence (‘’The Golden Age of Rage’’), entre riffs abrasifs et rythmes saccadés (‘’That’s Him’’, ‘’Chicken Hearts’’) et ballades délicates.

‘’The Song of the Wandering Aengus’’ est un poème de William Butler Yeats, méconnu en France, bien qu’étant considéré comme le plus grand poète irlandais du XXème siècle. Une poésie désincarnée, centrée sur l’imaginaire, le rêve et la contemplation. Un poème d’abord récité et qui devient peu à peu chanson.

Les deux derniers titres du LP, ‘’Loverslain’’ et ‘’Swampland’’, sont des covers de Kim Salmon, dont on perçoit ici l’influence pregnante, au même titre que celle de Ron Peno (Died Pretty, Black Pony Express).

On oscille aux confins de Wovenhand pour la tonalité sombre et les explosions de violence et de saturations, Nick Cave & The Bad Seeds pour la beauté ravageuse, la noirceur et le versant crépusculaire et pourquoi pas les Walkabouts, pour la combinaison et la résonnance parfaites des voix à l’image de Chris Eckman et Carla Torgerson.

Alechinsky.

Concerts à venir : 12/10 Atelier ACT3 @Vertou (44) – 28/10 Le Pingouin Alternatif @Arthez-de-Béarn (64) – 7/10 Café du Stade @Argeles-Gazost (65) – 8 au 15/10 Espagne (dates à venir) – 20/10 Jour de Fête @Albi (81) – 21/10 La Java des Paluches @Aurillac (15) – 22/10 Puits de Jour @Lauzerte (82) – 27/10 Chez Maryse et Lulu @Sète (34) – 28/10 La Machine à Coudre @Marseille (13) – 29/10 Bar à Zinc @Chambéry (73) – 3/11 Freadom @Bellizzi (IT) – 4/11 Na Cosetta @Rome (IT) – 5/11 Scumm @Pescara (IT)

 

Share