adammadam3

Ce que je trouve assez fascinant avec notre époque, c’est qu’on puisse composer Caterpillar (ouverture symphonique de l’excellent album Macadamia, d’Adam and the Madams) en étant terriblement novateur en 2018. Ne vous y détrompez pas, c’est en fait un compliment. Que je tournerai mieux la prochaine fois, promis.jpg

Ce qu’on aime dans un album, ou plutôt dirais-je à l’écoute des premières secondes de la « bonne » chanson, qui attrape et ne lâche plus les tympans, c’est la remémoration. Pourquoi Caterpillar (ou Devil Tails, bijou !) m’a ouvert le cœur, pourquoi ai-je ressenti le besoin de fermer les yeux, ouvrir un peu la bouche, écouter de la musique comme à 16 ans, dans une transe accomplie, la tête rejetée en arrière ?

C’est pas seulement parce qu’ils m’ont fait penser très fort à mes émotions sur Sufjan Stevens et surtout sur Bees and Butterflies de Girls in Hawaii en 2004. Non, car ce n’est pas de la pâle copie, ce n’est pas un simulacre, c’est une sensation. Ils m’ont fait retrouver la même émotion, et ça c’est de la relecture. C’est réussir plus de 10 ans après cela, après les bijoux folk de ma tendre adolescence à faire entendre autrement le renouvellement constant et frénétique de la musique actuelle : pour moi une sorte de relecture forcée, un peu obligatoire, et un peu speed et bâclée aussi. Enfin d’y ajouter une touche psychédélique et de construire leur propre musicalité, leur touch, ce qui est un pari gagné.

Ce qui est fort avec cette chanson, cette attaque de l’album c’est son statut : dans ma mémoire remémorative, Caterpillar se hissera au statut de chanson phare, comme je me rappelle Bees and Butterflies 10 ans après, et pas plein et tant d’autres, qui ne le méritaient pas, qui ne se sont pas impressionnées de la même manière.

Ça m’a pris quelques jours avant de passer à la 2. Comme lorsque j’ai mis 6 mois à tourner le vinyle et écouter la Face B de Foreigner Suite, de Cat Stevens.

La suite, c’est justement la video teasing de l’album, deux mecs en slip qui nous jouent leur dernière création (à voir sur leur Facebook) ou une série de concerts en appartement et dans la salle de bain, qui inaugurent une jolie série sur leur chaine Youtube. C’est la folie de Adam, Cyp et Art, très sous David Byrne ce jour-là (merci Michka pour la semaine qu’on a passée, sous la pluie, la neige, mais sautillant toujours !), c’est aussi l’influence de ce courant génial qu’on a passé vers 2007 avec les Tchik Tchik Tchik (!!!). Là je me dis que ce groupe-là porte en lui le génie et la synthèse des 15 dernières années du rock, qu’on a tous suivies plus ou moins assidûment (quiconque me parle de Pete Doherty se mange une tarte.)

Pour la suite, c’est un objet fascinant. Il y a en tout ces 11 compositions, toutes très originales, très inspirées de beaucoup BEAUCOUP de courants musicaux. D’ailleurs, sur leur Facebook, on trouve cette liste très large d’inspirations, qui m’a donné un large sourire : Pixies – Beatles – Sonic Youth – Dandy Warhols – Larry Graham – Fugazi – QOTSA – Jacques Brel – The Cure – Primus – Mingus – Shellac – Beastie Boys – Ramones – AC/DC – Nino Ferrer – White Stripes etc..

C’est des supers mélomanes, qui ont su faire une relecture de leur temps (Ne célèbre-t-on pas le génie pour cela d’ailleurs ? Aka Picasso a tracé à la voie au XXème siècle…). C’est l’art du mash-up, de la relecture, de la réinvention et c’est super bien foutu. La voix bien entendu est excellente, juste, perchée et cristalline, comme j’aime. Les instruments oscillent entre l’harmonie (mit petite larme aux coins de l’œil), et l’expérimentale mais juste rythmique.

Et si tu veux un truc culte, tu écoutes I’m coming et tu sautes. Voilà. Ça fera le mois de mars à lui tout seul dans ta playlist, je te jure.

J’ai vraiment beaucoup beaucoup aimé cet album. Et bien que 2018 semble marquer un moment de la musique à toute vitesse, ouverte sur Spotify et oubliée à chaque fois, alors il me semble qu’il est important d’acheter quelques très bons CD physiques de temps en temps.

Celui-là fait partie du millésime de l’année.

Lucie Mesuret pour Songazine

https://www.facebook.com/AdamAndTheMadams/

Extrait de leur album, Macadamia, qui sort prochainement, avec She Said No :

Extrait de leur Dernier EP Almost, Bloodmary and Records

Par Bloody Mary Music and Records, Inouie, Sortie le 4 mai

Lien pour précommander le disque : http://www.bloodymarymusicandrecords.com/shop/

Share