IMG_2890
Cet article est le numéro 3 sur 4 du dossier Galerie Stardust

Julien Lachaussée est né en 1976 à Paris. Après des études à l‘école de photo EFET, il a travaillé pendant 5 ans comme assistant avec le photographe néerlandais de mode Jan Welters. Une passion qui est venue avec le temps, l’école et l’assistanat lui ont donné l’envie de faire ce métier.

Julien Lachaussée a toujours voulu faire un métier créatif, la photo s’est montrée comme un « moyen d’exprimer quelque chose que j’avais envie de dire. Et c’est quelque chose que j’adore ». En free lance depuis plus de 10 ans non seulement représenté par la galerie Stardust et d’autres galeries, il est accompagné par plusieurs personnes qui s’occupent de gérer son travail à travers ses photographies et ses expositions.

La photographie lui permet de partager des univers de vie, ses passions à travers la musique, le skate, et plusieurs univers différents, mais également de rendre hommage. Actuellement, l’exposition au Garage Hifi rend hommage à Daniel Darc dont-il avait fait les deux dernières pochettes d’albums. Rencontré sur la fin de sa vie et de sa carrière, c’est-à-dire les trois dernières années, ils sont devenus amis par le temps partagé.

Les photographies de Julien Lachaussée sont exclusivement réalisées en argentique. Dans ses photographies il montre le lien qui unit toutes ces personnes, les tatouages, montrés sans voyeurisme ou ostentation. Les tatouages racontent l’histoire de chacun. « Je le vois plus comme un côté histoire de quelqu’un qu’ornement ». Ce sont les traces visuelles d’expériences, d’aventures, des histoires secrètes et personnelles. Parmi les portraits exposés on y trouve une grande diversité, ce sont quinze années de travail réunies, plusieurs étapes, à travers le travail de Daniel Dark, les rocks stars, les stars de hip-hop, les tatoueurs, les musiciens, les pin-up…

Avec des expositions uniquement en France, l’artiste espère pouvoir exposer à l’étranger dans les années qui suivent.

 

Chloé Song

Dans le dossier :<< Un rêve de gosse !David Bowie : l’histoire magique d’une légende du rock >>
Share