kristin_hersh

Je me réveille aujourd’hui vers 18h40, pour écrire ma chronique le jour même de la sortie de l’album de Kristin Hersh, Possible Dust Clouds, en mode « punaise mais j’avais complètement zappé d’anticiper ceci ! » ; aussi je me hâte de saisir mon laptop et j’attaque le clavier sans tarder.

FIRELP534 Giant Sand - Returns To Valley Of Rain OUTER SLEEVE

J’ai écouté cet album au moins dix fois, au casque et au bureau, l’ayant reçu fort en avance… je dois vous avouer que je l’aime, oui je l’aime. Le réécouter pour rédiger ce post est totalement agréable.

Je m’en serais voulu de n’avoir point écrit quelques lignes d’hommage modeste, plus fan que journaliste dans ma posture, mais qu’importe !

De belles chansons rock-pas-banal aux mélodies sans concession, plus ou moins confidentielles et un peu grunge, parfois abrasives, enlevées ou touchantes : la palette est subtile. Le dossier de presse répète l’expression « dark sunshine », qui n’est pas mal trouvée pour décrire l’atmosphère générale de l’album.

La voix de l’artiste possède surtout un vibrato, un feeling qui me touche et vous touchera aussi, car il est singulier. Cette voix sinue, gémit, tourne et vire, sonne héroïque et suppliante, enfantine et immortelle, porte-drapeau et confidente, debout sur la barricade ou seule devant sa fenêtre un jour de pluie, c’est selon votre imagination ou votre ressenti.

De la discordance et de l’énergie, des sons qui vous parlent et d’autres qui vous collent une gifle, ces chansons sont pourvues de bien des attributs…elles méritent d’être apprivoisées.

Kristin Hersh

Encore une fois, ami lecteur, internaute égaré et/ou dirigé vers ces quelques lignes, tu te forgeras ton avis, mon rôle se bornant à publier un post et donner mon avis. J’ai la chance et la joie d’avoir ressenti une émotion positive à l’écoute (répétée) de Possible Dust Clouds, je te souhaite d’en connaître une identique.

Les muses qui ne vomissent pas ont inspiré la belle Kristin et moi, je suis enchanté d’avoir entendu/ apprécié/ fait l’éloge de ses chansons !

Ouf, just in time, je n’ai pas raté le coche, c’est fait, done, youpi, cela le vaut bien.

Un amical baiser soufflé vers vous, Mrs Hersh.

Jérôme « j’ai failli oublier » V.

Share