juliette-armanet pix

Admiration affichée pour le talent de Juliette Armanet et son album qui sort le 7 avril, Petite Amie.

Son EP m’avait enchanté et je l’avais avoué, voir ici.

L’album est là, 12 chansons à déguster, au calme, les oreilles bien ouvertes et le cœur paré aux jolies émotions. Ne pas hésiter à plonger dans ce joli monde.

De la chanson française, pop et soft, j’avoue ne guère en chroniquer tout au long de l’année. Dans ce cas, je confesse être touché par la voix pure, les harmonies et les jolies paroles.

Chez Songazine, nous ouvrons nos chroniques et les goûts sont éclectiques.

Bénéficiant d’une grande liberté, il est possible en ces colonnes de ne parler que de ce qui nous a captivé, dans la manne de CD et l’averse de downloads qui nous sont adressés. Alors, revenons à Juliette Armanet.

juliette armanet

Auteur-compositeur-interprète, elle fera naturellement penser à d’autres grands noms de la chanson hexagonale ( certains William S., Véronique S., France G.), mais là n’est pas la question.

Assurément sensible, romantique, inventive, lumineuse, Juliette Armanet plaira à beaucoup, sur disque ou sur scène où elle souhaite faire brûler les planches.

Elle est douée, très douée et en écrivant ces lignes je suis certain que les chroniques élogieuses vont pleuvoir sur elle. Le petit poil d’avance que j’ai en publiant mon article avant la sortie du disque sera rattrapé par un peloton d’hommages déboulant avec la vitesse du peloton tentant de dévorer le coureur échappé. Dommage ! Je suis un peu en tête, et même pas dopé !

Ce qui est certain, c’est qu’elle attaque son art par la face noble : piano-voix en première de cordée.

Cavalier seule est l’un de ses plus beaux titres (on l’avait déjà applaudi!).

Cette jolie femme distille de l’enchantement et cet Alexandre à qui elle déclare sa flamme est un chanceux parmi les hommes.

Avec Manque d’Amour, on atteint le meilleur niveau de la perle pop, légère et touchante à la fois. Chapeau bas.

On peut même danser un rock sur Un Samedi Soir dans l’Histoire, mais un rock élégant, attention !

La Carte Postale sonne déjà comme un classique, qu’on pense avoir toujours connu.

Et l’Accident clôt l’album avec tendresse et nostalgie… impossible de ne pas se dire, hmmm, cette Juliette peut allumer toutes les lumières du grand flipper de la popularité et du succès dans notre beau pays. Souhaitons-lui l’extra balle et la partie gratuite.

De mon humble point de vue, 5 étoiles, accès direct au firmament du meilleur made in France.

Jérôme « sous le soleil » V.

Share