PDB

C’est devenu le rendez-vous incontournable du mois d’avril. Une bonne excuse pour rentrer au bercail. Pour fuir la grisaille parisienne et se mettre au vert. Pour partager un bon moment. La bonne occaz’ pour voir les potes. Revoir des anciens. Croiser du monde. Découvrir ou redécouvrir la ville. Et fêter l’arrivée du Printemps.

Mais surtout, surtout, c’est une façon sympa de découvrir des nouveaux groupes aux Inouïs et d’applaudir les autres.

Le Printemps de Bourges, c’est six jours de fête, de musique, de danses improvisées, de fous-rires, de rencontres, de re-rencontres, de trouvailles et de retrouvailles.

Six jours de bières aussi, de kebabs et autres mets extraordinaires aux odeurs et aux saveurs du monde…

Six jours à s’arrêter sur des centaines de stands de marché, avec encore plus d’articles colorés.

Le Printemps de Bourges, c’est des milliers de kilomètres parcourus à travers la ville, entre les rues du centre, les salles de concerts, les chapiteaux, les bars, les animations…

C’est chaque année une programmation de dingue et de nombreuses têtes d’affiche, une bonne centaine d’artistes, plusieurs autres d’intermittents, de journalistes, d’attachés de presse, de managers. C’est des milliers de festivaliers, un public toujours en folie.

C’est de la bonne humeur et de la musique partout. Parce que c’est aussi un festival off (comprenez non officiel, même si ça l’est – presque), avec du bordel dans les rues, des concerts improvisés dans les bars, des batucadas dans tous les sens, des chapiteaux « bar » poussés comme des champignons.

Le Printemps de Bourges, c’est surtout le premier festival de l’année, pour nous les Frenchies.

Celui qui marque le début de la belle saison et tous les festoch’ à venir.

Celui qui lance les hostilités, donc.

Et surtout, Le Printemps de Bourges, c’est celui qui déniche plein de talents prometteurs.

Vous l’aurez compris, je suis une inconditionnelle du festival berruyer. Il a bercé ma jeunesse, mon adolescence, jusqu’à ma vie actuelle.

Quoi de mieux donc, qu’une ancienne berruyère – maintenant parisienne – pour vous parler de cet événement ?

Songazine sera donc du 18 au 23 avril à Bourges pour le Printemps.

Ce sera l’occasion de rencontrer les artistes, les interviewer et les applaudir en concert.

LogoPBD_Fond_blanc

Ça s’annonce lourd, ça s’annonce fou !

On peut déjà noter dans la programmation : Placebo, Boulevard des Airs, Renaud, Jain, Jabberwocky, Fakear, Petit Biscuit, Wax Tailor, Vitalic, Deluxe, Calypso Rose, Alltta, Albin de la Simone, François & The Atlas Mountains, Soprano, Kery James, Brocken Back, Gaël Faye et bien d’autres.

Alors, vous venez au Printemps cette année ? On s’y retrouve ?

Restez à l’écoute, Violette et moi serons en live fin avril pour couvrir tout l’événement et notamment les artistes sélectionnés aux Inouïs, le tremplin musical des nouveaux talents.

Anne-Laure

Couv_FB_PDB

Share