Jay and the cooks cover 740

Dans Paris, un jour ensoleillé de l’automne 2018, non loin de la Place de la République. Une belle rencontre et un déjeuner vivant avec Jay Ryan, leader de Jay and the Cooks. (Au passage, merci à Elodie Briffard d’avoir organisé cela) …

Entre Jay et Elodie, la vie est plus belle !

Entre Jay et Elodie, la vie est plus belle !

Voici un américain pas comme les autres qui a bourlingué dans son pays du Texas à Chicago en passant par NY ; désormais, il habite en France (depuis plus de trois décennies) et y a connu de multiples existences : plongeur, cuisinier, disquaire, musicien bien sûr, producteur de groupes rock, et même professeur d’anglais. Un homme buriné, aux mille anecdotes passionnantes qu’on gagne à rencontrer et connaître !

dutch-oven_int JAY

Du Sud à Paris, un itinéraire riche et volontaire, avec un gros coup de cœur pour la bonne nourriture de l’Hexagone. Le nom de Jay and The Cooks, vous l’aurez compris n’est pas un hasard ;

Côté musique, c’est un amoureux et pratiquant de ce qu’on nomme aux USA la roots music, en bref les sons authentiques et historiques qui font l’Amérique (folk, country, blues…).

L’Amérique qu’on aime, of course, fraternelle et joyeuse, directe et forte, riche de traditions partagées.

Sur le label Juste Une Trace, vous trouverez déjà deux beaux albums aux titres explicites : Dutch Oven et I’m Hungry.

NB : curiosité qui bien sûr nous touche, une reprise tout à fait touchante, banjo et deux voix, de Love Will Tear Us Apart (album Dutch Oven), et je n’oublie pas celle de Lust For Life d’Iggy Pop (album I’m Hungry). On a des références, ici !

Son actualité ?

Jay and the cooks

Un album, Up the Mississipi, qui mérite le détour et fait voyager pendant 11 plages où l’on remonte le fleuve en blues, rock, boogie-woogie. On swingue, on claque des doigts et on est conquis. Au pays de Muddy Waters et des as de la six-cordes et pas celui de … qui vous savez, le blond tout bouffi…

C’est simple et chaleureux, voilà ce qu’on aime, loin de complications et de fausses manières, à l’image du monsieur. Album parsemé de reprises/ hommages, mêlées aux créations et même une chanson en français !

Pour ceux qui on envie de creuser, sachez que sur le site de Jay, vous avez une explication précise concernant chaque chanson, et je vous engage à tout lire, c’est réellement passionnant et documenté.

Et la suite ?

De futurs concerts en préparation, dans une formule mêlant du live et des textes récités, cela promet une ambiance unique, qu’on ne manquera pas d’aller ressentir dans les semaines à venir.

Et voilà un nouveau fan de Jay and The Cooks qui s’est exprimé en ces lignes !

Join the Club (and let’s eat !)

Jérôme « rollin’ and tumblin’ » V.

Share