taiwan-mc

Taiwan MC, on l’avait découvert avec un formidable EP, Diskodub et on remet ça côté enthousiasme, car l’homme, son crew, ses amis, ses talents sont repartis de plus belle et remettent le couvert avec un premier album : Cool and Deadly, qui est sorti vendredi 7 !

Et nous on aime ça : du très bon reggae, des featurings à la pelle, du hip hop cool, des jolies voix, du dance hall et tout ce que le rub a dub produit de chouette.

Un artwork qui fait mouche encore une fois, du bon son pour chasser l’hiver qui arrive ?  Songazine vous le dit, les amis, votez Taiwan MC, à tous les tours, soyez relax, bougez avec vos pieds, avec vos hanches et profitez de l’ambiance. 12 tracks qu’on écoute avec le sourire aux lèvres.

Alors, voilà, on a fait une interview par mail et on vous la livre toute chaude from Gmail !

****

* Fierté de sortir ton premier « album » après les autres EP ?

Oui je suis très fier de sortir ce premier disque, ça fait un moment que je fais de la musique, que je chante, et là ça devient sérieux, ça devient officiel !

Les 2 premiers EP étaient des tours de chauffe, c’était conseillé par mon label Chinese Man Records pour tâter le terrain, voir si ça prenait ! Et ça a pris, et nous voilà, avec Soap avec un premier LP sous le coude !

* L’artwork du CD est super. Dis-nous comment tu as bossé avec le graphiste ? (Ouikid)

Ah merci je l’aime bien aussi 🙂 …alors Julien Lois, aka Ouikid, dessinateur de comics, raver galactique, ami des bêtes travaille avec le label et le groupe Chinese Man depuis des années : c’est un peu le responsable de l’ID visuelle du crew

Quand j’ai commencé à bosser avec eux, et qu’il a été question de sortir un disque, j’ai immédiatement demandé si c’était lui qui pouvait dessiner la pochette, c’était pour Heavy This Year, en 2013, il a accepté car il aimait bien le son que je faisais (enfin c’est ce qu’il dit) 😉 et depuis ça continue !

Là je lui ai envoyé les photos de tous les artistes qui ont participé au projet, et quelques phrases d ‘explication extrêmement cryptiques sur ce que je voulais sur la cover, et le résultat a dépassé mes espérances ! Il est très fort !

 Qui est le type avec un chat sur les épaules ? (on aime les chats chez Songazine)

Héhé avec le chat sur les épaules c’est Blanka : il a fait le mastering du disque, chez Kasablanka Mastering ! Big up à lui.  Le jeu c’est d’arriver à repérer tous les feats sur la pochette !

taiwan-mc-cool-and-deadly

* Un max de featurings ! Pour les concerts à venir, lesquels seront (le plus souvent) avec toi sur scène ?

Sur scène avec nous on aura le plus souvent Matthieu Seignez, qui joue de la guitare et de la basse sur l’album, et dès qu’on pourra on invitera un max d’artistes qui ont participé au skeud, à venir avec nous en live pour foutre le bordel !

Hier par ex on a joué à Tours, au festival La Chaudière, on en a donc profité pour inviter Miscellaneous du groupe Chill Bump qui apparaît sur l’album, à monter sur scène chanter son couplet sur A Mi Lado, c’était le feu !

A Paris on compte faire une grosse soirée pour fêter la sortie du disque, le 25 novembre au Petit Bain, et là on aura plusieurs feats de l’album avec nous…sans compter de nombreux DJ’s prêts à casser le dancefloor… à bon entendeur… 😉

*Une anecdote de l’enregistrement ?

Alors, une anecdote : Catalina, le single, a été enregistré presque par hasard.

Paloma Pradal était venue au studio pour faire le refrain d’A Mi Lado, et elle l’a exécuté avec brio, il faut savoir qu’elle vient d’une famille de musiciens et qu’elle chante à peu près depuis l’âge de 4 ans, donc un refrain de 8 bars sur une boucle hip hop ne lui fait pas peur.

La session était finie on était contents, mais elle avait encore envie de chanter, on lui a proposé d’essayer de chanter avec l’autotune, un effet qu’on aime bien utiliser même si ça s’entend pas toujours, sur du dancehall, un style qu’elle n’avait jamais pratiqué… elle était motivée, Soap lui a sorti cet instru’ à laquelle on ne croyait pas vraiment, et en 5 minutes c’était plié, on avait un tube 🙂 Et tout ça pendant que j’étais sorti fumer un spliff ! Comme quoi on a beau planifier tt ce qu’on veut, le hasard reste un des boss de la création !

* Un truc chiant/énervant de ta vie d’artiste ?

Les trucs énervants/chiants de la vie d’artiste haha ça fait très « first world problems » ; donc je dirais uniquement que la qualité du sandwich triangle en aire d’autoroute est vraiment trop basse en France, mais ça c’est un problème plus vaste encore … économique…agroalimentaire…

* Quel artiste a récemment sorti un disque qui t’a vraiment plu ?

En ce moment j’écoute comme toujours beaucoup de vieilleries, de ska, de rocksteady , du jazz, des vieux vinyls poussiereux, de la popcorn music …

mais si je devais parler de musique actuelle ce n’est pas un album mais un label que je citerais : le label Soulection, de Californie, et sinon un rappeur qui m’a récemment partiellement redonné foi en l’humanité : Big Baby D.R.A.M

* Pour me calmer après 30 minutes de retard de mon RER bondé et surchauffé, j’écoute quoi dans mon casque ?

Alors, je ne prends pas si souvent que ça le RER 🙂 j’habite dans Paris, et le studio de Soap où on a produit l’album est pas très loin de chez moi, donc je peux y aller en vélo ou à pied, et j’écoute rarement de musique dans la rue, ça me déconcentre trop j’ai l’impression d’être dans un film, mon sens de l’équilibre est modifié, je vois plus les cyclistes… bref ça devient dangereux, je préfère regarder les passants, les graffs, et prendre plein de photos cheloues pour mon compte Instagram 🙂

J’écoute du son au casque dans le train ou dans l’avion, là où ça devient nécessaire pour la survie de se protéger des agressions auditives du monde extérieur ! Et là j’écoute tout le temps la même chose, des maquettes de tracks à moi, ou bien des compiles Trojan de vieux son jamaïcain, là je me rends compte qu’il va falloir que je mette à jour ma playlist !! ça tourne en rond 🙂

* On n’entend quand même pas beaucoup de reggae en France, mais pourquoi donc ?

Au contraire j’ai l’impression qu’on entend beaucoup plus de reggae qu’avant, enfin que le reggae, le dub et le dancehall, sous différentes formes s’infiltrent dans le mainstream, dans les soirées, dans les festivals !

En tout cas le reggae est a la mode en France c’est indéniable, il y a une scène, dynamique, même si la plupart des productions actuelles ou des groupes que j’entends ne me convainquent pas.

Je suis difficile, et ça c’est mes goûts perso, j’ai toujours été très exigeant avec moi-même et avec les autres

Mais si on prend du recul, c’est positif que tous ces groupes existent pour mettre les auditeurs sur la voie, mais ensuite c’est aux auditeurs de chercher, de digger, pour trouver les artistes qui méritent qu’on les traite de génies ! et pas les simples machines a festival bien huilées qui sont très lassantes une fois sur album.

* Ephélide Agency en 3 mots …

Haha alors Ephélide en 3 mots ? bah tiens justement : Cool And Deadly – ambiance toujours souriante alliée à une efficacité mortelle !

* Legalize it … yes or no ?

Bien sûr Legalise It, Depenalise It,

Arrêtez de nous les briser avec It 🙂

***

Tai1 et les questions de Jérôme « junco partner » V.

 

Share