IGUANA DEATH CULT_CREDIT_TOM VAN HUISSTEDE_V3

IGUANA DEATH CULT_ALBUM_NUDE CASINOGroupe originaire de Rotterdam, Iguana Death Cult sort le 25 octobre prochain son deuxième album, Nude Casino.

Le son du quintet mêle des guitares à la réverbération surf, des riffs funk, une énergie punk et une basse solide et présente.

Le chant de Jeroen Reekes dessine des mélodies assez simples et entêtantes, avec une énergie communicative.

L’écriture est toujours efficace, et la symbiose des musiciens est évidente à l’écoute des 12 titres de Nude Casino : aucun ne prend le dessus sur les autres, chacun joue sa partition au service de la cohérenceIGUANA DEATH CULT_CREDIT_TOM VAN HUISSTEDE_V5 d’ensemble.

Les guitares claires sont magnifiques (Prelude), basse et guitare se répondent admirablement (Carnal Beat Machine, titre évoquant quelque peu le dernier album de Parquet Courts) et on a même le droit à un morceau acoustique qui se démarque des autres avec Tuesday’s Lament à mi-album.

Une belle oeuvre, qui vient combler un grand vide dans le paysage rock de 2019.

Coup de coeur de la rentrée !

-Matthias-

Share