glassmuseum-5

Incipit,

Lignes de fuite,

1 EP, 6 morceaux, pas 18

« Deux » facile, s’ingurgite :

Piano, batterie : une formation réduite

Beauté météorite,

Sonorités tokyoïtes,

Mélodies belles, produites.

Duo belge, et ensuite :

Production bien conduite

Instrumentales suites,

Qui l’hommage méritent,

Et les idiots irritent.

Des remixes versions très très vite

Genre … électro furent construites.

Alors, alors, tous à vos tweets,

Note de 5 étoiles pas fortuite,

Glass Museum, sur 100 ? Allez, nonante-huit !

 

Jérôme « ite ite ite hourra » V.

Glass Museum EP

Share